jeudi 24 novembre 2016

Talence : nouveau régime indemnitaire des élus

Montant mensuel en euros
 

Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...

Vidéo de la conférence : Le problème de l’eau au Proche Orient

Vidéo de la conférence :

Le problème de l’eau au Proche Orient
par
André Garcia
Président Honoraire du Tribunal de Commerce de Bordeaux




jeudi 17 novembre 2016

Talence : question orale sur l'accrobranche du bois de Thouars



Conseil municipal du 21 novembre 2016 - Question orale de Bernard Conte

L’accrobranche de Thouars
Monsieur le Maire,

En avril – mai – juin, le parcours de l’accrobranche de Thouars est ouvert le mercredi, samedi et dimanche de 14h à 19h. En juillet-août le parcours est ouvert tous les jours. En septembre et octobre l’ouverture s’effectue mercredi, samedi et dimanche. Les 5 mois suivants : novembre, décembre, janvier, février et mars, le parcours est inutilisé.

Sur une année calendaire, le parcours est le plus souvent « fermé », (environ 236 jours/an) c’est-à-dire sans surveillance puisqu’il n’existe pas de clôture.

 
Deux questions se posent :

1.       Les installations qui couvrent quasiment deux hectares souffrent d’un grave défaut pour ne pas dire d’une absence de signalisation. Pour ma part, sur place je n’ai trouvé que deux panneaux de sens interdit accrochés à deux escaliers temporairement condamnés indiquant « propriété privée – défense d’entrer ». 


       D’une part, j’ignorais que vous aviez vendu le terrain à Monsieur Dorian Aloy. D’autre part, cette quasi-absence de signalisation peut être génératrice de problèmes majeurs en cas d’accident.

2.      Les installations sans surveillance et abandonnées une partie de l’année présentent des risques potentiels importants. En effet, une grande part des installations n’est pas sécurisée et accessible directement à des adultes ou même à des enfants puisque certaines se situent à moins d’un mètre de hauteur. Sans surveillance et sans encadrement, l’utilisation « sauvage » desdites installations pourrait se traduire par des chutes ou autres traumatismes.  De plus, des câbles d’acier situés à 1 mètre voire 1,10 m du sol barrent certains passages. On peut aisément imaginer les dégâts sur un promeneur, un joggeur, un cycliste… 
 







Monsieur le Maire, que comptez-vous faire pour assurer la sécurité des personnes qui utilisent le bois de Thouars ? Je me permets de rappeler vos propos tenus le 18 avril 2016 : « Quant à la sécurité des usagers du bois pendant et après les travaux, de jour comme de nuit »… « il sera impossible de grimper sur les plateformes en dehors des horaires d’ouverture car une partie des installations sera démontée pour empêcher leur usage » … « et des policiers patrouilleront la nuit » (Rue89bordeaux, http://rue89bordeaux.com/2016/04/bois-de-thouars-talence-accrobranche-discorde/ ).

Il s’avère qu’au moins certains de vos engagements en matière de sécurité ne soient pas respectés.

Je voudrais aussi savoir quelles sont les responsabilités des parties prenantes en cas d’accident impliquant les installations de l’accrobranche lorsque le parcours est  fermé ?

La responsabilité du Maire pourrait-elle être directement engagée ?

Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...

NB : A ce propos voir ce fait divers  : CREUSE Enquête après la mort d'une adolescente 

"Une adolescente de 12 ans est morte des suites d'une chute d'un petit équipement d'escalade installé à l'étang de Courtille, la base de loisirs de Guéret." 

Talence : Conseil municipal du 21 octobre 2016 - Ordre du jour

CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2016
ORDRE DU JOUR


RAPPORTEUR M. LE MAIRE
1 – Approbation PV de la séance publique du 24 octobre 2016
2 – Décisions municipales – Information du Conseil
3 - Thé dansant Seniors : tarif

RAPPORTEUR M. SALLABERRY – Adjoint délégué aux Finances - aux Ressources Humaines et au Stationnement
4 - Subvention complémentaire pour l'année 2016
5 - Tarifs des locations des salles municipales
6 - Tarifs des droits de place et redevances d’occupation du Domaine Public
7 - Mise à jour des logements de fonction
8 - Création de poste au tableau des effectifs 2016
9 - Mise à disposition d'agents de droit privé auprès du secteur Enfance-Education-Jeunesse
10 - Convention de subvention de Bordeaux Métropole à l'extension de zones réglementées de stationnement sur voirie

RAPPORTEUR Mme FABRE-TABOURIN – Adjointe déléguée au Développement Durable et à la Participation Citoyenne
11 - Création d'une friandise artisanale au miel de Talence : «Les Délicieuses»
12 - Réhabilitation et extension de la Résidence pour personnes âgées Bel-Air - Autorisation de dépôt d’un permis de construire

RAPPORTEUR M. LABOURDETTE – Adjoint délégué à l'Economie, au Commerce et au Développement intercommunal
13 - Avis sur les dérogations exceptionnelles à l'interdiction du travail le dimanche accordées par M. le Maire au titre de l'année 2017

RAPPORTEUR M. LE MAIRE
14 - Régime indemnitaire des élus- modificatif

QUESTIONS ORALES

vendredi 11 novembre 2016

Migrants mineurs à Talence : silence et mensonge



Comme signalé sur mon blogue (http://blog-conte.blogspot.fr/2016/11/talence-le-quartier-du-chateau-des-arts.html ), depuis le 2 novembre, l’hôtel  Chez Philip (132, rue de la Médoquine), réquisitionné par le préfet, héberge 18 « mineurs » principalement afghans pour un séjour limité dans le temps selon les dires de la Mairie.

«  En l’absence du maire, Alain Cazabonne, Aurélien Sebton, son directeur de cabinet, explique que ces mineurs devraient rester sur la commune jusqu'à lundi "[7 novembre, ndlr] avant de repartir dans un Centre d'accueil et d'orientation (CAO) qui ne sera pas celui de Talence". » (http://www.sudouest.fr/2016/11/04/migrants-en-gironde-37-mineurs-accueillis-a-ares-et-a-talence-2557838-2735.php )

À ce jour (11 novembre) les migrants mineurs sont, semble-t-il, toujours présents dans l’hôtel Chez Philip. La prolongation de leur séjour est sans doute justifiée.  J’ai posé la question à M. Sebton qui ne m’a pas encore répondu.

Mais, sur le principe, il s’avère que d’une part, personne n’a diffusé  l’information concernant leur  maintien dans les lieux et, d’autre part, on nous a menti à propos de la date de leur départ. 

Ce mensonge jette le doute sur l’affirmation du préfet concernant la fermeture du site du Château des Arts prévue à la fin mars 2017, ce qui pourrait donner du grain à moudre aux extrémistes.

Malgré tout, la prolongation du séjour des migrants mineurs leur sera sûrement bénéfique si l’on se réfère à l’importance de leur « encadrement » tant par les services publics que par la « société civile ».















mercredi 9 novembre 2016

Trump n'est pas le nom du prochain ouragan


Depuis que les résultats des élections américaines sont connus, on assiste à un concert de "pleureuses" médiatiques qui nous promettent le  pire.

Pour ma part, je ne suis pas étonné par le résultat de ces élections et je ne crois pas à l'apocalypse promise.

Les raisons sont simples : comme Marine le Pen, Donald Trump fait partie intégrante du système et a été adoubé par "l’État profond" pour se présenter aux élections.

Ledit État profond souhaite peut-être, à travers Trump, modifier la politique menée aux États-Unis pour tenir compte de l'évolution du contexte tant national qu'international.

Mais, en tout état de cause, la modification envisagée servira les intérêts des sponsors de Donald Trump qui ne doivent pas être très différents de ceux d'Hillary Clinton.  

Dans le cas où Trump déciderait d'agir autrement, c'est-à-dire à l'encontre des intérêts de l’État profond, il faudra se remettre en mémoire l'expérience Kennedy.

"Plus ça change, plus c'est la même chose"

dimanche 6 novembre 2016

Énergies vertes : vers la maturité ? (la vidéo)

  La vidéo de la conférence du 18 octobre
(la fin est malheureusement tronquée en raison d'un problème technique)
 
« La loi de transition énergétique pour la croissance verte a été promulguée le 17 août 2015. […] Elle porte une grande ambition : faire de la France, dans la continuité du Sommet de Paris sur le climat, un pays exemplaire en matière de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, de diversification de son modèle énergétique et de montée en puissance des énergies renouvelables ».
Nous nous interrogerons sur l’utilité, l’efficience, la rentabilité,… et le caractère peu polluant de ces énergies vertes en focalisant l’analyse sur les agrocarburants et l’énergie éolienne. Ces énergies « vertes » sont-elles engagées dans un processus de maturation pouvant contribuer à la pérennité du système capitaliste rebaptisé « vert » pour la circonstance ?



vendredi 4 novembre 2016

Talence : le quartier du château des Arts se spécialise dans l’humanitaire




 
Le château des Arts accueille 52 migrants en provenance de Calais. L’opération a été médiatisée notamment par la venue du préfet à la première réunion « d’information » à la salle Mauriac.

La nouvelle opération n’a fait l’objet d’aucune information à ma connaissance. En effet, depuis 2 jours, l’hôtel  Chez Philip (132, rue de la Médoquine), réquisitionné par le préfet, héberge (« provisoirement ? »)  18 « mineurs » principalement afghans. Pour l’instant ces mineurs sont encadrés par des agents de la sécurité civile.

Hier au soir, s’est déroulée une opération spectaculaire qui a mobilisé une cinquantaine d’intervenants (SAMU, pompiers, sécurité civile, gaz de Bordeaux, police…) et plusieurs véhicules qui ont illuminé le quartier pendant environ deux heures. 

Les services publics avaient été alertés car plusieurs mineurs se plaignaient de « douleurs ». Les craintes portaient sur de possibles émanations d’oxyde de carbone et/ou d’éventuels problèmes de santé.

Heureusement, selon les autorités,  les craintes n’étaient pas fondées et, aux environs de 23 heures, tout le monde a rejoint ses pénates.
 


Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...