mardi 16 octobre 2018

HEU-REUX à Talence

Au dossier du Conseil municipal de ce soir :
"Passation d’un marché relatif à la création [11 aires] et à l’extension d’aires de jeux"
-  Montant de la dépense : 230 495,21 € TTC"

Ma tribune dans la prochaine parution du magazine municipal Talence Cité Mag

HEU-REUX à Talence

Partout on envie le mode de vie de Talence. L’ancien maire A. Cazabonne se plaisait à dire qu’attirées par le bonheur ambiant, de très nombreuses personnes souhaitaient s’installer à Talence mais ne le pouvaient faute de logements disponibles ce qui justifiait le maintien, voire le renforcement, de la politique de la bétonnière.

Il est vrai que nous sommes gâtés, gavés de festivités diverses, de feux d’artifice, de séances de cinéma gratuites, de concerts… La cité est verte, arborée, fleurie (obtention de la 3ème fleur est en vue). Le nouveau maire E. Sallaberry effectue un marathon de charme auprès de la population. HEU-REUX !

Le revers de la médaille ? Le taux de pauvreté à Talence est de 15,65% (14,2% pour la France entière) contre 11,69% à Pessac, 11,09% à Mérignac, 10,95% à Villenave d’Ornon. À Talence, 13,2% de la population est couverte par le RSA contre 7,7% à Pessac et à Mérignac. La ville compte 4120 chômeurs et 11,75% de la population ont recours aux restos du cœur.

HEU-REUX. Un bonheur sélectif.

Bernard CONTE


mercredi 10 octobre 2018

Réunion de la Zone franc à Paris : Commedia dell’arte

Réunion de la Zone franc à Paris : 

Commedia dell’arte



Le 8 octobre s’est déroulée à Paris la réunion des ministres des finances des pays de la Zone franc. À l’ordre du jour, la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, et la mobilisation des recettes fiscales.

La lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme sont des sujets d’affichage qui donnent lieu à des déclarations solennelles généralement suivies de peu d’effets.

L’augmentation des recettes fiscales, en lien avec l’accroissement de l’endettement externe, signifie une ponction accrue sur les revenus des populations au profit de la finance internationale. Malgré les dispositifs pour la rendre « soutenable », mais surtout pas l’effacer, la dette est toujours présente car nécessaire pour justifier l’imposition des politiques néolibérales qui organisent la prédation du surplus par la finance internationale et ses agents.

Les participants à la réunion se sont aussi penchés sur la convergence des politiques économiques et sociales nationales au sein de la Zone Franc. La convergence néolibérale dont il s’agit, vise à réduire les coûts de fonctionnement des États membres, notamment en abaissant la dépense publique, afin de générer un surplus croissant qui sera exporté.

Les participants ont souligné les performances des pays de la Zone franc dans le domaine de la croissance économique. Il faut savoir qu’en Afrique, la croissance économique suit les cycles d’évolution des prix des matières premières et de l’énergie. Lorsque les cours internationaux des produits de base sont élevés les experts, les politiques et les medias célèbrent la croissance retrouvée : «  l’Afrique re-décolle ».  Lorsque le marché se retourne, ces mêmes agents déplorent la fatalité des crises en Afrique.

En fait, après presque 60 ans d’indépendance, les pays africains de la Zone franc ont des économies peu diversifiées. Ils restent globalement exportateurs de produits bruts et importateurs de produits transformés. La spécialisation coloniale se poursuit.

Les vraies questions n’ont pas été évoquées. Par exemple, comment diversifier la production dans un contexte de libre-échange débridé ? Ou encore, serait-il utile que les pays de la Zone recouvrent leur souveraineté monétaire ?

Encore une fois, cette réunion n’a été que de la commedia dell'arte.

Bernard CONTE


mardi 25 septembre 2018

Conférence à Talence : Communications et émergences : une nouvelle science se dessine


tƐg – Talence Conférence

Communications
et émergences :
une nouvelle science
se dessine
Bernard DuguÉ

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne, docteur en pharmacologie, docteur en philosophie.

Bernard Dugué présentera la nouvelle vision de la nature qui se dessine avec les sciences physiques contemporaines, de la mécanique quantique à la cosmologie, en passant par la biologie et les sciences de la société. Ses recherches ont été publiées en deux parties aux éditions Iste.

Organisation et animation

Bernard Conte
Économiste – Les Afriques dans le monde (LAM) – SciencesPo Bordeaux

Mardi 16 octobre - 20h30
-------------------------------------------------------------------------
Talence - auditorium du Forum des Arts et de la Culture
Place Alcala de Henares – À côté de la librairie Georges
Centre ville de Talence
Tramway ligne B – station Forum
Contact : 06 98 52 99 78 - bconte@free.fr