vendredi 11 novembre 2016

Migrants mineurs à Talence : silence et mensonge



Comme signalé sur mon blogue (http://blog-conte.blogspot.fr/2016/11/talence-le-quartier-du-chateau-des-arts.html ), depuis le 2 novembre, l’hôtel  Chez Philip (132, rue de la Médoquine), réquisitionné par le préfet, héberge 18 « mineurs » principalement afghans pour un séjour limité dans le temps selon les dires de la Mairie.

«  En l’absence du maire, Alain Cazabonne, Aurélien Sebton, son directeur de cabinet, explique que ces mineurs devraient rester sur la commune jusqu'à lundi "[7 novembre, ndlr] avant de repartir dans un Centre d'accueil et d'orientation (CAO) qui ne sera pas celui de Talence". » (http://www.sudouest.fr/2016/11/04/migrants-en-gironde-37-mineurs-accueillis-a-ares-et-a-talence-2557838-2735.php )

À ce jour (11 novembre) les migrants mineurs sont, semble-t-il, toujours présents dans l’hôtel Chez Philip. La prolongation de leur séjour est sans doute justifiée.  J’ai posé la question à M. Sebton qui ne m’a pas encore répondu.

Mais, sur le principe, il s’avère que d’une part, personne n’a diffusé  l’information concernant leur  maintien dans les lieux et, d’autre part, on nous a menti à propos de la date de leur départ. 

Ce mensonge jette le doute sur l’affirmation du préfet concernant la fermeture du site du Château des Arts prévue à la fin mars 2017, ce qui pourrait donner du grain à moudre aux extrémistes.

Malgré tout, la prolongation du séjour des migrants mineurs leur sera sûrement bénéfique si l’on se réfère à l’importance de leur « encadrement » tant par les services publics que par la « société civile ».















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire