dimanche 1 septembre 2013

Mon Diaw ! Sainte Marie !!

En 2010, j’ai déjà signalé sur ce blogue certains « dysfonctionnements » de la passerelle Sainte Marie et de l’Espace Boris Diaw.

Vendredi 30 août, dans la soirée, comme très souvent, j’ai emprunté à vélo la passerelle Sainte Marie. Je suis très prudent car par deux fois, j’ai manqué d’être heurté par des scoots (comme disent les jeunes) ou des pétrolettes comme je me plais à le dire. La première fois, il s’agissait d’un « jeune » et la seconde d’une pétrolette « commerciale », de livraison « sans souci ». Il est vrai que les entrées de la passerelle se caractérisent par un virage serré sans visibilité. Depuis ces incidents, je mets pied-à-terre et je me rapproche très fortement de la droite (oui, je sais !).



Ce vendredi là, j’ai été étonné de voir un mur de « l’E….. Sportif Boris Diaw », le "space" étant tombé, fortement dégradé (voir photo).
 
 
Outre les tags, un mur extérieur a été notamment percé d’une multitude de trous, et ce, à différentes hauteurs… Je me suis demandé avec quels instruments ces trous avaient été réalisés : perceuse, clous (gros), piolets (il y a un mur d’escalade à l’intérieur de l’e – space), kalachsmirnoff ? Et dans quel but ? Esthétique ? Sportif ?


Au dessus dudit mur, une vitre est brisée.



De plus, j’ai noté que les foins n’avaient pas encore été faits devant l’e-space, il est vrai que la saison est en retard cette année…




 
Je pense que tout ceci va rentrer dans l’ordre avec la rentrée des classes, le retour de congés et la proximité des élections municipales…
 
 
"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire