mercredi 13 décembre 2017

Loïc Prud'homme n'aime pas les retraités ?

Le lundi 4 décembre, à 17 heures, le « Parlement » a adopté le PLFSS 2018 (projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018) en rétablissant "la hausse de CSG-retraités (qui avait été supprimée par le Sénat) dans un hémicycle incroyablement vide : 56 députés présents, soit moins de 10 % de l’effectif qui nous coûte 5 millions, frais compris, tous les mois"(source).
Loïc Prud'homme est le député de la 3e circonscription de la Gironde [Cantons de Bègles, Bordeaux VI, Talence, Villenave-d'Ornon.] Il est membre de La France insoumise qui compte 17 membres au sein de l'Assemblée nationale.

Pour ce scrutin seuls 5 députés du groupe étaient présents et ont voté contre le projet de loi :
- Éric Coquerel
- Alexis Corbière
- Jean-Luc Mélenchon
- Danièle Obono
- Adrien Quatennens

Loïc Prud'homme était absent
 
 Crédit photo : Wikipédia
Selon Wikipédia, "Loïc Prud'homme prend position pour les causes écologistes, et entend par exemple défendre la sauvegarde des zones naturelles face aux projets immobiliers" mais il n'apparaît pas très préoccupé du sort des retraités. "La sauvegarde des zones naturelles" est-elle plus importante que la sauvegarde des retraités ?


 Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire