vendredi 15 avril 2016

Escrologie : des éoliennes non raccordées en France

LA FRANCE EST UN PAYS BIDON : LES ÉOLIENNES NE SONT PAS RACCORDÉES!


Titre du Canard Enchainé : « La moitié des éoliennes en France tournent dans le vide et ne sont raccordées à rien ». Juré. Selon le Canard, sur 21.000 mégawatts de puissance éolienne installée en France : 10.300 sont raccordés au réseau et… 10.700 tournent dans le vide ! La raison ? ERDF et RTE, en charge du réseau et émanations d’un EDF traînent des pieds pour raccorder les éoliennes.
La France est le pays du bidonnage. Bidonnage de la lutte contre le terrorisme, bidonnage  de la lutte contre contre le chômage, bidonnage de…  etc.
C’est une  caractéristique structurelle qui tient à une culture de la prétention et surtout à l’absence de corps intermédiaires qui font leur boulot. L’écologisme est une idéologie comme les autres qui a une partie justifiée et une partie « propagande malthusienne », et les politiciens sont prêts a n’importe quelle vilènie pour collecter les voix des gens qui se laissent influencer.
Source :  Bruno Bertez
Pour compléter :
L'imposture éolienne
Éoliennes, Terres rares et désastre environnemental : une vérité qui dérange


jeudi 14 avril 2016

mardi 12 avril 2016

TALENCE, la Médoquine : la triple peine


Tout le monde connaît la double peine qui a fait l’objet de nombreux et intenses battages médiatiques.

A Talence avec la Médoquine nous connaissons la triple peine :
1.       Le cachet de la vieille danseuse est encore cette année 2016 de 410 000 € ht, c’est la première peine.

2.      En 2015, la Société Talence gestion équipement a dégagé un bénéfice de 14 266 € et payé 1 857 € d’impôt sur les bénéfices. C’est la double peine, car évidemment ces sommes émanent de la subvention municipale c’est-à-dire de nos impôts locaux. La subvention municipale aurait pu être réduite de  (14266 + 1857) 16 123 € afin de dégager un résultat nul. Mais qui se préoccupe de l’argent du contribuable ?

3.      La triple peine c’est le montant des jetons de présence versé à deux élus (François Jestin et Jacqueline Chadebost) et qui s’élève à environ 22 225 €

Mais, va-t-on nous dire, avec le nouvel équipement culturel du centre-ville (ECCV) tout va changer. A ce propos je voudrais savoir si la gestion du nouvel ECCV se fera aussi par le biais d’une société d’économie mixte permettant de verser des jetons de présence à des élus de la majorité ?

Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...

Patrick Villega affirme que l'ECCV ne sera pas géré par une Société d'économie mixte. Ouf ! Mais où prendre l'argent (22 225 €) dévolu aux deux élus municipaux ?

mercredi 6 avril 2016

Talence : CONSEIL MUNICIPAL DU 11 AVRIL 2016 - ORDRE DU JOUR

CONSEIL MUNICIPAL DU 11 AVRIL 2016 à 18 H

ORDRE DU JOUR
RAPPORTEUR M. LE MAIRE
1 - Installation de Monsieur Gérald JEAN, nouveau Conseiller Municipal, à la suite de la démission de Madame Catherine LUTREAU-CHAVERON
2 - Fixation du nombre de postes d'adjoints suite à la démission de Mme Catherine LUTREAU-CHAVERON de sa fonction d'adjointe et élection d'un nouvel adjoint
3 - Régime indemnitaire des élus- Modificatif
4 - Approbation du procès-verbal de la séance publique du 11 février 2016
5 - Décisions municipales – Information du Conseil
6 - Création d’un poste de chargé de mission en stratégie, management et gestion des ressources
7 - Convention de partenariat - Séance de régulation
8 - Renouvellement de la mise à disposition d'un agent communal auprès de l'OCET

RAPPORTEUR : M. GELLE – Adjoint délégué au Patrimoine Communal
9 - Déclassement du Domaine Public des parcelles BM 84 et BM 81 pour partie sises rue du 19 mars 1962 à Talence

RAPPORTEUR : M. SALLABERRY – Adjoint délégué aux Finances
10 - Compte Administratif 2015
11 - Affectation du résultat de la section de fonctionnement au titre de l’exercice 2015 – Budget principal – Budget SPIC Régie des Transports – Budget SPIC Pompes Funèbres
12 - Compte de gestion du Trésorier Principal, Receveur Municipal, pour l’exercice 2015
13 - Budget Supplémentaire – Exercice 2016
14 - Fixation des taux des trois taxes directes locales pour 2016
15 - Tarifs restauration municipale, accueil périscolaire, temps d’activités périscolaires, accueil collectif de mineurs, classes de découverte, école multisports, vacances sportives, stade nautique Henri Deschamps, installations sportives, tennis municipal, sorties découverte du ski nautique et du wake board, atelier création Talence, école de musique et de danse, espace seniors, pour l'année 2016/2017
16 - Société d’Economie Mixte «Talence Gestion Equipements» - Comptes rendus technique et financier de l’exercice 2014-2015 - Information du Conseil
17 - Budget du Service Public à Caractère Industriel et Commercial de la Salle de Spectacles et de Congrès La Médoquine pour l’année 2016- Participation de la Ville de Talence
18 – Subventions complémentaires pour l'année 2016

RAPPORTEUR : Mme FABRE-TABOURIN, Adjointe déléguée à l'Urbanisme
19 - Autorisation de dépôt d’une déclaration préalable en vue de la division de la parcelle BM 81 sise 7 rue du 19 mars 1962 à TALENCE
20 - Autorisation de dépôt d’un permis de construire en vue de la création d'un programme de construction de logements

mardi 5 avril 2016

« Plus de conducteur à la SNCF, justice en faillite, les départements aussi… »

« Plus de conducteur à la SNCF, justice en faillite, les départements aussi… » L’édito de Charles SANNAT


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,
J’aurais pu vous parler de ce grand scandale monté en épingle sur l’évasion fiscale et les paradis tout aussi fiscaux d’ailleurs, mais en fait il n’y a rien de vraiment nouveau. Les riches s’empiffrent et ne veulent pas d’impôts dont la charge est laissée aux manants que nous sommes. Les rois ne faisait guère mieux et finalement rien n’a véritablement changé depuis des millénaires.
Mais je ne vous en parlerai pas car, dans cette histoire, si le président russe est un vilain corrompu et le président chinois un autre horrible voyou, il ne semble pas y avoir beaucoup de contribuables américains concernés.
Pourtant, j’ai beaucoup de mal à croire que les Américains ou les Français soient plus moraux que le reste du monde…
Attendons donc d’en savoir plus et laissons du temps au temps.
Aujourd’hui, je voulais vous parler de la lente déliquescence de notre cher pays en réponse toujours à ceux qui régulièrement nous taxent de prophète de malheur alors “qu’il ne se passe jamais rien”…
En réalité, il se passe plein de choses et les signaux faibles sont de plus en plus nombreux. Voici un exemple donné par la SNCF et c’est édifiant mais ce n’est pas, hélas, le seul.

On supprime les trains car il n’y a plus assez de conducteurs !!

Rassurez-vous, nous avons pléthore d’agents d’accueil, de vestes rouges ou encore de gus dont on ne sait pas vraiment à quoi ils servent à la SNCF et dans bien d’autres entreprises. En revanche, il n’y a plus assez de chauffeurs à la SNCF, et ce n’est pas parce qu’il y a trop de trains, la SNCF en supprime depuis des années… Non, il n’y a plus assez de conducteurs car, tenez-vous bien, il y a eu “une erreur de prévision du nombre de départs à la retraite des conducteurs de TER” d’après Guillaume Pepy le pédégé de la SNCF lui-même.
Du coup, “21 TER sont supprimés quotidiennement à partir de ce lundi 4 avril et jusqu’à début juillet en Auvergne-Rhône-Alpes, dont huit entre Grenoble et Saint-André-le-Gaz”…
C’est vrai qu’un départ à la retraite, c’est difficilement prévisible.
Personne ne peut savoir par exemple que le gars qui bosse depuis 38 ans partira à la retraite dans deux ans, à 40 années de cotisation… Non, vraiment, vous savez, prévoir certaines choses c’est très difficile.
Mais ce n’est pas tout. Quand on se plante ou que l’on est incompétent, c’est pour toute la France. Ainsi, on apprend également dans cet article de France 3 que si “on croyait que seules les Régions Hauts-de-France (ex-Nord-Pas-de-Calais-Picardie) et Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes étaient touchées. Auvergne-Rhône-Alpes s’est rajoutée à la liste”…
Et comme dans notre beau pays on vous annonce toujours les mauvaises nouvelles progressivement, il y a fort à parier que toutes les régions seront touchées.

Une justice à bout de souffle ! 

Lire la suite 

dimanche 3 avril 2016

Talence : graphique des prunes du premier trimestre

Dans un article précédent, j'ai donné un tableau statistique décrivant l'évolution des contraventions au stationnement payant au cours des trois premiers mois de 2016.

Voici une représentation graphique de ces données ventilées par mois ainsi que par zone de stationnement.


Deux tendances se dessinent.

D'une part, la tendance à la croissance du nombre de contraventions entre janvier et mars dans les zones Nord et Centre, respectivement  + 89,6% et + 44,6%.

D'autre part, la baisse spectaculaire des contraventions dans la zone Sud : - 90%.

Comment interpréter cette évolution divergente ?

Contrairement aux zones Nord et Centre, la zone Sud se caractériserait-elle par une poussée de civisme, par une irrésistible prise de conscience  de la nécessité de respecter la règlementation ? Ou bien doit-on attribuer cette baisse à d'autres raisons ? 

Les trois zones du stationnement payant.

La zone 1 : Nord

La zone 2 : Centre

La zone 3 : Sud

Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...

samedi 2 avril 2016

EDF : Refus du compteur Linky

Lettre type

À l’attention du responsable du service Clients Linky
Objet : refus de compteur Linky

Monsieur,

Nous avons récemment reçu une publicité d’EDF pour le nouveau compteur Linky, ainsi que votre courrier annonçant l’installation prochaine de ce compteur chez nous par votre soustraitant local, GMV Industrie.(1)

Le service Communication d’EDF détaille les « avantages » de ce compteur pour notre contrat d’électricité : relevé à distance, « sans l’intervention d’un technicien du distributeur ERDF » ; une « facturation plus juste » sur la base du relevé et non d’une estimation ; un accompagnement d’EDF pour faire des économies d’énergie grâce à « e.quilibre, la solution numérique d’EDF pour mieux comprendre et réduire votre consommation d’électricité » - « si vous y êtes inscrit ».

Merci, mais non merci.

Aucun de ces arguments de communication n’est un avantage à nos yeux. Nous considèrons nos congénères comme des interlocuteurs préférables aux machines. Nous pensons qu’un monde avec contact est plus vivable, intéressant, réconfortant, humain en un mot, que le monde « à distance » que vous tentez de nous imposer.

Nous sommes dotés d’un cerveau, équipé des fonctions pour régler les détails pratiques de notre vie sans assistance électronique. Nous ne sommes pas inscrits à la « solution numérique » d’EDF, car nous savons comment réduire notre consommation d’électricité : il suffit de réduire notre consommation d’électricité. Celle-ci est d’ailleurs modeste, et a tendance à diminuer grâce aux mesures que nous avons nous-même décidées, sans votre compteur prétendu « intelligent ».

Nous ne souhaitons pas que vos services mettent leur nez électronique dans notre intimité. Vous n’avez pas à savoir si nous sommes là et quand, si nous sommes plus nombreux que d’ordinaire, si quoi que ce soit change dans nos habitudes. Nous ne voulons pas que les données liées à notre vie privée soient collectées, ni par vous, ni par quiconque. Afin de prévenir les rituelles objections à cette minime exigence de respect des libertés, nous vous informons que nous n’avons pas de téléphone portable, que nous ne sommes inscrits sur
aucun réseau social, que nous ne possédons aucune carte de fidélité. Dès qu’on nous en laisse le choix – tant que ce choix est encore possible – nous préfèrons ne pas.

Nous considèrons le big data comme une insulte à l’intelligence et à la sensibilité, et l’eadministration de nos vies (smart city, smart planet) comme une régression sociale et humaine majeure.

Merci de vous en tenir à ce que vous avez toujours fait : assurer la distribution d’électricité moyennant le paiement de notre consommation. Estimée, puis corrigée selon le relevé. Nous nous engageons à vous communiquer les relevés de notre compteur si vous nous le demandez.

Nous vous informons donc que nous refusons la pose du compteur Linky à notre domicile, y compris en notre absence, et vous remercions par avance de prévenir votre sous-traitant que nous nous y opposerons. Nous veillerons de notre côté à ce que notre ancien compteur – en parfait état de marche – soit maintenu en place.

Nous profitons de ce qu’aucun logiciel n’assure encore à votre place les relations Clients pour vous prier d’agréer, Monsieur, nos humaines salutations.


Pièces et main d’œuvre 
Grenoble Métropole, le 28 mars 2016 

 (1) GMV Industrie (à Vézeronce-Curtin), Airria (à Meylan) et Solutions30 (à Villard-Bonnot)  sont les trois sous-traitants retenus par ERDF pour l’Isère

À lire

L’Enfer Vert, un projet pavé de bonnes intentions
par TomJo (Editions l’Echappée, 2013)

L’Industrie de la contrainte
par Pièces et main d’œuvre & Frédéric Gaillard (Editions l’Echappée, 2011)

RFID : la police totale. Puces intelligentes et mouchardage électronique
par Pièces et main d’œuvre (Editions l’Echappée, 2008)


Pièces détachées (brochures papier)
Humanité 2.0 : leur progrès et le nôtre (Linky, l’Enfer Vert et le techno-totalitarisme)
par Pièces et main d’œuvre & alii

Linky : la filière grenobloise
par Pièces et main d’œuvre (2015)