jeudi 18 septembre 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 23 SEPTEMBRE 2014 - Ordre du jour



CONSEIL MUNICIPAL DU 23 SEPTEMBRE 2014


Ordre du jour

RAPPORTEUR : M. LE MAIRE

Motion de soutien a l'action de l'AMF


1 - Approbation du procès-verbal de la séance publique du 3 juillet 2014

2 - Décisions municipales – Information du Conseil

3 - Adoption du Règlement Intérieur du Conseil Municipal de la ville de Talence

4 - Commission municipale permanente chargée des questions d'urbanisme – désignation des suppléants

5 - Sinistre du 8 juin 2010 – Crèche municipale Avenue Paul Bert/rue Armand Leroi – Acceptation de l’indemnité d’assurance

6 - Renouvellement de la convention d’occupation privative du domaine public concernant un local commercial sis au rez-de-chaussée du Forum des arts et de la culture

7 - Rapport d’activité de la Communauté Urbaine de Bordeaux pour l’année 2013

8 - Club des villes et territoires cyclables – Désignation d'un représentant

9 - Convention d'objectifs et financière avec la Maison de Santé Protestante de Bagatelle concernant le Centre Social de Bagatelle

RAPPORTEUR – M. VILLEGA-ARINO – Adjoint délégué à la Culture

10 - Médiathèques et Bibliothèques de la Ville de Talence : autorisation de désaffectation et vente de documents, fixation des prix et adoption du règlement de la vente

RAPPORTEUR – M. GELLE – Adjoint délégué au Patrimoine Communal et aux Aménagements urbains

11 - Déclassement du domaine public de parcelles issues de la division de la parcelle AZ 4

12 - Convention entre SETEC Organisation représentant Réseau Ferré de France et la Ville de Talence pour la réalisation de travaux d'isolation de façade de l' École Jean Jaurès

13 - Signature d’une convention de servitude de passage de câbles souterrains au profit d’Électricité Réseau Distribution France (ERDF)

14 - Cession du Lot B du Lotissement Le Parc Robespierre issu de la division de la parcelle AB 452 sise 4 rue Robespierre

15 - Cession du Lot C du Lotissement Le Parc Robespierre issu de la division de la parcelle AB 452 sise 4 rue Robespierre

16 - Cession du Lot E du Lotissement Le Parc Robespierre issu de la division de la parcelle AB 452 sise 4 rue Robespierre

RAPPORTEUR : M. PARANTEAU - Adjoint délégué aux Sports

17 - Autorisation de passage et de balisage d'un itinéraire de randonnée pédestre GR6

RAPPORTEUR : Mme LUTREAU-CHAVERON – Adjointe déléguée aux Ressources humaines

18 - Mise à disposition d'agents de droit privé auprès du secteur Enfance Education Jeunesse

RAPPORTEUR : M. GOYER - Adjoint délégué à l'Urbanisme

19 - 8ème Modification du Plan Local d’Urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux - Avis des communes en application de l’article L 5215-20-1 du CGCT et des articles L123-13-1 et L123-18 du code de l'urbanisme

20 - Autorisation de dépôt d’un permis de construire modificatif construction de l'école Georges Lasserre

21 - Autorisation de dépôt d’un permis de construire précaire par la ville en vue de l'implantation de constructions modulaires

RAPPORTEUR : M. SALLABERRY - Adjoint délégué aux Finances

22 - Taxe sur la consommation finale d’électricité – Actualisation du coefficient multiplicateur

23 - Subvention exceptionnelle au CREPS BORDEAUX AQUITAIN

RAPPORTEUR : M. LABOURDETTE – Conseiller municipal délégué à l'Economie, l'Emploi et au Développement Intercommunal

24 - Désignation des membres du Comité d'Agrément «Talence Pépinière»

QUESTIONS ORALES

samedi 13 septembre 2014

Le pouvoir d'achat de mal en pis (vidéo)

Pendant les années 1970 il y a eu la stagflation.... nous expérimentons la stagdéflation.


Par Alexandre Mirlicourtois


Directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi




Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...

jeudi 11 septembre 2014

Les classes moyennes ont-elles un avenir ?

tƐg

Conférence-débat à Talence

Les classes moyennes ont-elles un avenir ?

Avec

Comi Toulabor

Politiste, directeur de recherche LAM/Sciences-Po Bordeaux

Classes moyennes en Afrique : mythes et réalités

Depuis une quinzaine d’années environ, on parle beaucoup de « classes moyennes » en Afrique. Elles occupent une place importante dans les travaux scientifiques et surtout dans les medias. Lesquels ne nous aident pas toujours à la compréhension du phénomène dans une Afrique complexe et en mutations. La conférence vise à explorer l’identité de ces « classes moyennes », leur style de vie, l’ascenseur social en Afrique. Et au final, il s’agit se demander si le terme n’est pas trop englobant pour désigner des réalités très diverses qui vont des individus hyper riches aux individus à peine sortis de la pauvreté.


et

Bernard Conte

Economiste – Laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM) – SciencesPo Bordeaux

Les classes moyennes : un phénomène cyclique

Pour les néolibéraux, de « gauche », comme de « droite », le  laminage des classes moyennes en Occident est désormais acquis. Pour eux, ce phénomène serait tout à fait « naturel », car il se doublerait de l’apparition et de l’essor de classes moyennes au Sud (pays émergents). La mondialisation néolibérale, tant décriée, aurait donc des effets positifs sur les classes moyennes au Sud. Face à la dynamique inéluctable de délocalisation des classes moyennes, les réactions égoïstes des « petits » bourgeois du Nord visant à protéger leur niveau de vie seraient aussi vaines qu’inutiles voire, à la limite, racistes. En réalité, nous pensons que, dans un contexte néolibéral, le développement des classes moyennes est un phénomène cyclique.


Mardi 23 septembre 2014
de 20h15 à 22h15
-------------------------------------------------------------------------
Auditorium du Forum des Arts et de la Culture
Place Alcala de Henares – À côté de la librairie Georges
Centre ville de Talence
Tramway ligne B – station Forum

Contact : 06 98 52 99 78 - bconte@free.fr  



La pauvreté progresse en France

« article repris du site de l’Observatoire des inégalités » 

La pauvreté progresse en France

9 septembre 2014 - La France compte entre 5 et 8,6 millions de pauvres selon la définition adoptée. Depuis 2002, le nombre de personnes concernées a augmenté de 1,3 million.

La France comptait cinq millions de pauvres en 2012 selon l’Insee [1] si l’on utilise le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian et 8,6 millions si l’on utilise le seuil à 60 % du niveau de vie médian [2]. Dans le premier cas, le taux de pauvreté est de 8,2 %, dans le second de 14,0 %. En 2012, le seuil de pauvreté situé à 60 % du revenu médian, pour une personne seule, est de 993 euros mensuels, celui à 50 % de 830 euros.
La pauvreté a baissé des années 1970 au milieu des années 1990. Elle est ensuite restée plutôt stable jusqu’au début des années 2000. Depuis 2004, le nombre de personnes pauvres au seuil de 50 % a augmenté de 1,2 million (+ 30 %) et le nombre au seuil de 60 % a progressé de 1,3 million (+ 17 %). Au cours de cette période, les taux sont passés respectivement de 6,6 % à 8,2 % et de 12,6 % à 14 %.
Le mouvement de hausse constitue un tournant dans l’histoire sociale de notre pays depuis les années 1960. La dégradation économique enregistrée depuis 2008 pèse tout particulièrement sur les moins favorisés. Pour la seule période de 2008 à 2012, le nombre de pauvres au seuil de 50 % comme à celui de 60 % a augmenté de 800 000. On notera que pour l’année 2012, le nombre de pauvres au seuil de 60 % a baissé de 200 000, du fait de la diminution du niveau de vie médian, qui a eu pour conséquence de réduire le seuil. [3]



Pour en savoir plus : « Les niveaux de vie en 2012 », Insee - Insee Première n°1513 - septembre 2014.
Photo / © defun - Fotolia.com

Notes

[1L’institut a changé de méthode en 2012. Nous avons recalculé les données 2011 et 2012 pour qu’elles soient compatibles avec les années antérieures.
[2Lire notre article sur les seuils de pauvreté
[3Voir « 200 000 pauvres en moins en 2012, comment est-ce possible ? », Centre d’observation de la société, septembre 2014.
Date de rédaction le 21 octobre 2013