jeudi 11 septembre 2014

La pauvreté progresse en France

« article repris du site de l’Observatoire des inégalités » 

La pauvreté progresse en France

9 septembre 2014 - La France compte entre 5 et 8,6 millions de pauvres selon la définition adoptée. Depuis 2002, le nombre de personnes concernées a augmenté de 1,3 million.

La France comptait cinq millions de pauvres en 2012 selon l’Insee [1] si l’on utilise le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian et 8,6 millions si l’on utilise le seuil à 60 % du niveau de vie médian [2]. Dans le premier cas, le taux de pauvreté est de 8,2 %, dans le second de 14,0 %. En 2012, le seuil de pauvreté situé à 60 % du revenu médian, pour une personne seule, est de 993 euros mensuels, celui à 50 % de 830 euros.
La pauvreté a baissé des années 1970 au milieu des années 1990. Elle est ensuite restée plutôt stable jusqu’au début des années 2000. Depuis 2004, le nombre de personnes pauvres au seuil de 50 % a augmenté de 1,2 million (+ 30 %) et le nombre au seuil de 60 % a progressé de 1,3 million (+ 17 %). Au cours de cette période, les taux sont passés respectivement de 6,6 % à 8,2 % et de 12,6 % à 14 %.
Le mouvement de hausse constitue un tournant dans l’histoire sociale de notre pays depuis les années 1960. La dégradation économique enregistrée depuis 2008 pèse tout particulièrement sur les moins favorisés. Pour la seule période de 2008 à 2012, le nombre de pauvres au seuil de 50 % comme à celui de 60 % a augmenté de 800 000. On notera que pour l’année 2012, le nombre de pauvres au seuil de 60 % a baissé de 200 000, du fait de la diminution du niveau de vie médian, qui a eu pour conséquence de réduire le seuil. [3]



Pour en savoir plus : « Les niveaux de vie en 2012 », Insee - Insee Première n°1513 - septembre 2014.
Photo / © defun - Fotolia.com

Notes

[1L’institut a changé de méthode en 2012. Nous avons recalculé les données 2011 et 2012 pour qu’elles soient compatibles avec les années antérieures.
[2Lire notre article sur les seuils de pauvreté
[3Voir « 200 000 pauvres en moins en 2012, comment est-ce possible ? », Centre d’observation de la société, septembre 2014.
Date de rédaction le 21 octobre 2013


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire