mardi 1 avril 2014

Une nouvelle taxe Ecolo-équitable

Une nouvelle taxe écologique





Lorsque une personne expire, elle rejette du CO2 un gaz à effet de serre (GES).


Selon l'activité : assis : 16,6 g CO2 / heure - "Marche a 6 km/h" : 54 g/h - "Jogging a 20 km/h" : 414 g/h (environ). Si les 6 millards d'êtres humains faisaient simultanément du jogging, les émissions de CO2 seraient de 6 000 000 000 x 414 : 2 484 000 tonnes de CO2/h... (ce sont des estimations)


A terme, de quoi réchauffer la planète de quelques degrés supplémentaires avec toutes les conséquences prévisibles et imprévisibles que l'on suppute.

Devant un tel danger pour les générations actuelles et surtout futures, et sur les "recommandations" de l'ONU, du FMI, de la Banque Mondiale, de la Commission européenne, du MEDEF...etc, François Hollande a demandé à son nouveau Premier ministre de mettre en oeuvre une nouvelle taxe sur les rejets de CO2 dus à la respiration humaine. 


Celle-ci sera des plus équitable. En effet, le montant de la taxe sera modulée, d'une part, en fonction de la capacité thoracique de chaque contribuable et de sa fréquence respiratoire (nombre de respirations par minute) et, d'autre part, en fonction de l'activité physique dudit contribuable. Bien entendu, des dégrèvements seront prévus pour ceux qui sont atteints d'apnée du sommeil. 

Les experts estiment que cette nouvelle taxe "écologique" pourrait apporter 20 milliards d'euros par an au budget de l'Etat. Sur ce montant, 15 milliards seraient consacrés à la réduction des charges des entreprises, 4 milliards à la hausse des indemnités et du montant des retraites des élus, 900 millions aux salaires des membres de la Commission européenne et 100 millions pour entrainer les contribuables à respirer une fois sur deux.



2 commentaires:

  1. et la taxation du "pet des vaches"...

    RépondreSupprimer
  2. As-tu songé à taxer toutes les plantes non chlorophylliennes, champignons, bactéries, etc, et les animaux : mouches, lombrics, papillons ?

    RépondreSupprimer