samedi 7 septembre 2013

Talence : élections municipales 2014… proposons !!! [1]

Il est intéressant de critiquer, mais proposer est impératif. Dans ce contexte, je souhaite faire et recueillir des propositions pour l’avenir de notre ville. Vous pouvez contribuer, sous forme anonyme ou pas, en soumettant des commentaires sur ce blogue. Bien sûr, lesdits commentaires seront modérés pour éviter toute dérive. 

1ère proposition : Les élus doivent donner l’exemple et il est inconcevable qu’en période de crise économique et sociale certains s’auto-augmentent (se votent des augmentations de salaire) sous prétexte qu’ils travaillent plus et qu’ils doivent gagner plus (Cf. certains Conseils régionaux par exemple). Ce qui pourrait signifier que les « non élus » (les « jacques ») qui ne sont pas augmentés sont, en majorité, des feignasses et ils n’ont que ce qu’ils méritent (je caricature à peine). J’entends déjà quelques professionnels de la politique (la politique doit-elle être une profession ?) taxer mes propos de « populistes », cela devrait suffire à me disqualifier, comme on accuse d’autres de souscrire à la théorie du complot. Dans ce cas, nul besoin d’argumenter pour les accusateurs. Personnellement, je crois que les symboles sont importants.

Ainsi, pour la nouvelle mandature 2014 – 2020, je propose que les indemnités des élus municipaux soient réduites : de 20% pour le Maire et de 10% pour les autres membres du Conseil municipal.
La dernière
grille indemnitaire du Conseil municipal de Talence date du 14 mai 2013. Selon cette grille, le montant global des indemnités est de 28 863€ par mois, c’est-à-dire 346 356€ par an et 2 078 136€ pour l’ensemble de la mandature (6 ans). Pour information, l’indemnité mensuelle du Maire s’élève à 4 276€.

Si la mesure de réduction des indemnités est appliquée, l’économie réalisée sera de 3 314€ par mois (2,3 SMIC mensuels), 39 767€ par an (27,8 SMIC mensuels) et 238 601€ sur la mandature (166,8 SMIC mensuels).
On constate qu’il s’agit, malgré tout, d’une symbolique « forte ». Dans la même optique, il faudra s’intéresser aux jetons de présence perçus par nos élus municipaux dans d’autres structures et institutions…
 Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...
 

4 commentaires:

  1. Bonjour Bernard,

    Entièrement d'accord avec toi, si tu présentes une liste Talence Résistance, je voterai pour celle-ci, y'en a marre des cumulards politicards (qu'ils soient de droite, gauche ou du milieu !!!) qui vivent effectivement de la politique et ne pensent qu'a "manger" comme tu le dis si bien, aussi bien au niveau local, que régional et national..
    Merci et à bientôt
    Marinette

    RépondreSupprimer
  2. Vous avez raison ! Poursuivez, nous vous suivrons

    Alban

    RépondreSupprimer
  3. Dommage que j habite une autre commune car je votetais pour votre liste

    RépondreSupprimer
  4. Le travail de maire dans ta commune demande-t-il une occupation à temps complet ?
    Et même dans ce cas, je ne vois pas pourquoi sa rétribution serait supérieure à celle, disons, d'un professeur en milieu de carrière.
    Donc il faut diviser cette indemnité par deux.
    Admettons à la rigueur qu'on lui donne en plus les frais de déplacement **sur justificatifs**, train en 2e classe et frais de voiture au barème public.
    Rien de plus.

    RépondreSupprimer