jeudi 28 mars 2013

Cher réverbère ?

Question à Monsieur le Maire

A Talence, il y a un lieu où se trouvent de magnifiques réverbères de "style" : le long des rues Avison et de Peybouquey.

Les  plans de situation, tirés de Google, suivent (cliquer sur les images pour les agrandir) :



 
 
Au total, j'ai dénombré deux douzaines de réverbères (24) pour éclairer deux rues où ne passe pas grand monde car je n'ai  aperçu qu'une seule maison d'habitation, l'entrée de parking d'un cabinet médical et l'entrée d'un commerce de vins.  De plus, en venant de l'avenue Jean Jaurès, la rue Avison est en sens interdit.
 
 
 
Enfin, dans le prolongement de la rue Avison, la rue de Peybouquey est interdite à la circulation sauf pour les vélos et pour les "véhicules autorisés".
 
 
 
On peut se demander pourquoi a-t-on installé de si nombreux réverbères dans ces deux rues si peu fréquentées ?

 
Voici quelques photos de ces réverbères de "style" :
 

Vue de la rue Avison


Vue de la rue de Peybouquey, on aperçoit au loin le chateau d'eau.
 


Détails des réverbères
 
 
 
















 
 
 
Les réverbères sont fabriqués par la société GHM sommevoire . Ils sont constitués d'un candélabre en fonte et d'un luminaire de style.
 
Je voudrais savoir quel a été le coût des 24 réverbères : coût du matériel et coût de l'installation. Qui a payé ? Cette dépense a-t-elle été prise en charge partiellement ou totalement par la Municipalité ?
 
Vu le peu de circulation enregistré dans les rues abritant ces magnifiques réverbères, on est en droit de connaître les raisons de leur installation. Peut-être la Mairie envisage-t-elle d'organiser des visites guidées pour faire découvrir ces magnifiques reverbères aux Talençais, voire aux touristes étrangers.

 
En rentrant chez moi, je n'ai pu résister à la tentation de photographier le lampadaire d'un autre "style" qui éclaire ma rue.
 
 
Je ne sais si la Mairie envisage d'ajouter celui-ci au circuit de la visite guidée des réverbères de style.
 
 "Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...
 

2 commentaires:

  1. Les réverbères permettent aux particules fines, métaux et autres toxiques issus des pots diesels de trouver la nuit les vignes et les poumons des rares passants.

    RépondreSupprimer
  2. Mon cher Bernard,
    Tu n'as toujours oas remarqué que même si tu plantes un pied de vigne dans ton jardin ou sur le trottoir, il n'y a aucune chance que tu sois traité comme un propriétaire de Château..... Tu ne voudrais quand même pas que LA PROPRIETE soit défigurée par de vulgaires candélabres, nôôn?????Comment ça, personne n'y passe à pied? Oui mais le bus des touristes japonais, si! Et toc!

    RépondreSupprimer