lundi 25 février 2013

Talence : récapitulatif des subventions municipales en 2012



Tableau récapitulatif des subventions municipales versées en 2012 à Talence

Cliquer sur les tableaux pour les agrandir.







 

 
"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

dimanche 24 février 2013

Jeu des citations (2)




 
« Quand le marché assure l’alchimie de la transmutation de l’argent sale en capitaux propres, ce n’est plus la « main invisible » de Dieu qui agit, mais celle du Malin »

 

vendredi 22 février 2013

Conseil municipal du 28 février 2013 : Ordre du jour


CONSEIL MUNICIPAL DU 28 FEVRIER 2013

Ordre du jour

RAPPORTEUR : Monsieur Le Maire
1 - Approbation du procès verbal des séances publiques des 18 décembre 2012 et 17 janvier 2013
2 - Décisions municipales - Information du Conseil
3 - Avenant n°2 à la convention du 5 décembre 1983 passée entre les Villes de Talence et Bordeaux - mise à disposition d'un Inspecteur de salubrité du service communal d'hygiène et de santé de la Ville de Bordeaux
4 - Approbation du principe de la cession d'une parcelle communale sise 1, rue Aldona à Monsieur Patrick CARNEL

RAPPORTEUR : M. GELLE, Adjoint délégué aux Aménagement Urbains
5 - Dénomination de la voie de desserte du bâtiment IOGS du Domaine Universitaire
6 - Convention relative aux opérations à réaliser par la Ville de Talence et la société Domofrance dans le cadre de l'opération de restructuration du groupe scolaire Georges Lasserre
7 - Convention de mise à disposition d'une partie de la parcelle AZ 456 8 - Acquisition par la Ville d'une partie de la parcelle AZ 456 (lot A) propriété de la société Domofrance

RAPPORTEUR : Mme SALLET, Adjointe déléguée à la Citoyenneté
9 - Convention de partenariat entre la Ville de Talence et l'association Alternative Médiation dans le cadre des permanences de médiation pour l'année 2013
10 - Convention de partenariat entre la Ville de Talence et l'institution du Défenseur des Droits dans le cadre des permanences pour l'année 2013
11 - Convention de partenariat entre la Ville de Talence et la Maison Départementale de la Solidarité et de l'Insertion (MDSI) dans le cadre des permanences pour l'année 2013
12 - Convention de partenariat entre la Ville de Talence et le Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) dans le cadre des permanences pour l'année 2013

RAPPORTEUR : M. JESTIN, Adjoint délégué à l'Urbanisme
13 - Révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme de la Communauté Urbaine de Bordeaux – Bordeaux- Opération de reconversion de l'îlot Lentillac et de l'îlot des Remparts- Avis de la commune en application de l’article L 5215-20-1 du CGCT-
14 - Révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme de la Communauté Urbaine de Bordeaux – Gradignan- Opération d'habitat en centre ville - Avis de la commune en application de l’article L 5215-20-1 du CGCT-
15 - Autorisation de dépôt d’une déclaration préalable pour l'aménagement d'une boulangerie dans un local municipal Place Gauguin
16 - Autorisation de dépôt d’un permis de construire pour l'installation provisoire de bâtiments modulaires sur une partie de la parcelle BH 161

RAPPORTEUR : Mme CASTAGNERA, Adjointe déléguée aux Seniors
17 – Espace Seniors - Tarifs RAPPORTEUR : Mme LUTREAU-CHAVERON, Adjointe déléguée aux Ressources Humaines
18 - Mise à jour des logements de fonction
19 - Renouvellement de la mise à disposition d’agents communaux auprès du Centre d’Animation Jeunesse
20 - Réévaluation de la rémunération d'un chargé de mission du Cabinet du Maire
21 - Suppression du poste de Chef de Cabinet au tableau des effectifs
22 - Création d'emploi de collaborateur de Cabinet

RAPPORTEUR : M. CLOUP, Adjoint délégué aux Finances – aux Achats et Marchés Publics
23 - Compte administratif – Exercice 2012
24 - Affectation du résultat de la section de fonctionnement au titre de l'exercice 2012 – Budget principal – Budget SPIC Pompes Funèbres – Budget SPIC Régie des Transports
25 - Compte de gestion du Trésorier Principal, Receveur Municipal pour l'exercice 2012
26 - Produits communaux – Années 2008 à 2012 - Admissions en non-valeur
27 - Ouverture ligne de crédit 2013
28 - Démolition et reconstruction du groupe scolaire Georges LASSERRE – Marché de maîtrise d’oeuvre – Avenant au forfait de rémunération
29 - Adhésion à l’Association « Marchés Publics d’Aquitaine »

RAPPORTEUR : M. BONNIN, Conseiller Municipal délégué au suivi des Chantiers et Travaux
30 - Participation pour Voirie et Réseau – Rue Marc Sangnier
 
"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

mercredi 20 février 2013

Un sondage révèle l’opinion des français sur la crise


Avec l’approfondissement de la crise, il semble que les préoccupations des français se recentrent sur la préservation de la satisfaction des « besoins essentiels » : se nourrir, se loger, se soigner, s’habiller, se former… et, pour ce faire, il faut des revenus (c’est-à-dire un emploi, une retraite…) qui ne soient pas trop amputés par les prélèvements obligatoires.
 
Pour les personnes interrogées, les sujets qui les plus préoccupants sont le chômage 56%, le pouvoir d’achat 41%, l’avenir des retraites 27%, les impôts et les taxes 27% , la santé et la qualité des soins 24 %, etc. (3 réponses étaient possibles).
 
Une courte majorité (51%) estime que le déclin de notre pays est inéluctable (contre 49%) et que le processus de mondialisation est une menace pour la France. En conséquence, 58% pensent que la France doit mieux se protéger du monde d’aujourd’hui.
 
Pour redresser la barre et conjurer le déclin en cours, les français ne comptent pas sur la classe politique qu’ils jugent corrompue (62%) et 82% estiment que « les hommes et les femmes politiques agissent principalement en fonction de leur intérêt personnel ». Cette défiance à l’égard des élites politiques s’étend aux médias dont  58% des sondés estiment qu’ils font mal leur travail.
 
Sur le délitement de notre société, 82% des sondés font le constat que « l’argent a corrompu les valeurs traditionnelles de la société française », mais ils sont 71% à soutenir que « c’est bien de gagner beaucoup d’argent ». De même, 58 % disent que pour assurer la justice sociale, « il faut prendre aux riches pour donner aux pauvres », mais 56% estiment que les « chômeurs pourraient trouver du travail s’ils le voulaient ». Pour ma part, j’interprète ces pseudo-contradictions par le fait qu’au fond d’eux-mêmes les français sont conscient de la réalité des choses, mais l’influence des médias, de l’environnement… les amène à reprendre les arguments ressassés (c’est mon point de vue).
 
Pour sortir de l’ornière de la crise financière, économique, sociale… une majorité (65%) affirme qu’il « faut renforcer les pouvoirs de décision de notre pays même si cela doit conduire à limiter ceux de l’Europe ». Ils ne sont que 23% à déclarer, à l’instar de l’immense majorité de la classe politique, qu’il nous faut plus d’Europe. Cependant, à 72% ils veulent que la France reste dans la zone euro, ce qui semble, au moins en partie, en contradiction avec l’affirmation d’une plus grande souveraineté de la France vis-à-vis de l’Europe. Mais, avec l’approfondissement inéluctable de la crise, on peut penser que les opinions deviendront probablement plus lucides, plus logiques et plus tranchées.
 
Source :  "France 2013, les nouvelles fractures", sondage Ipsos – CGI business consulting, réalisé du 9 au 15 janvier 2013.

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...
 

dimanche 17 février 2013

Interview Afrique contemporaine

 
Une interview vient de paraître :

"L'émergence des classes moyennes en Afrique : Un phénomène éphémère", Afrique contemporaine, n° 244, 2012 , p. 115.
 
Dans cette interview, j'affirme que "les trajectoires socio-économiques des classes moyennes suivent intimement la forme du capitalisme, industriel ou financier, et la régulation du libéralisme - étatique ou « débridée » - qui l’accompagne. Dans tous les cas, la densification des classes moyennes s’avère nécessaire à tout processus de développement économique, tant du point de vue de l'offre que de la demande".

vendredi 15 février 2013

Télé Danger

Une conférence de Michel Desmurget sur les dangers de la télévision pour les enfants.


 

dimanche 10 février 2013

Le bateleur

Je vous propose un court métrage d'animation intitulé :


El vendedor de humo...

Un marchand d'illusions, un marchand de rêves, un faiseur de "miracles"... qu'il vend très cher,... et, quand l'écran de fumée se dissipe, que les miracles deviennent mirages,... il s'en va laissant derrière lui la population tondue !!! 

Tiens, ça me rappelle quelque chose !!!




"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

 

lundi 4 février 2013

Jeu des citations (1)



A intervalles réguliers, je vous proposerai des citations dont vous aurez à deviner l'auteur, voici les deux premières (du même auteur).
Il n'y a rien à gagner !

1.  « Si les écologistes étaient sérieux, ils ne diraient pas vouloir protéger la nature, mais le travail de l’homme objectivé, devenu nature, décor naturel : campagne humanisée, forêt jardinée, déserts ou marécages cultivés, montagnes recouvertes d’arbres, fleuves domestiqués, etc. »... « Oui au cantonnier, non à l’écologisme mondain. »

2. « Le néo-fascisme sera l’ultime expression du libéralisme social libertaire, de l’ensemble qui commence en Mai 68. Sa spécificité tient dans cette formule : « Tout est permis, mais rien n’est possible. » ... « à la permissivité de l’abondance, de la croissance, des nouveaux modèles de consommation, succède l’interdit de la crise, de la pénurie, de la paupérisation absolue. Ces deux composantes historiques fusionnent dans les têtes, dans les esprits, créant ainsi les conditions subjectives du néo-fascisme. De Cohn-Bendit à Le Pen, la boucle est bouclée : voici venu le temps des frustrés revanchards. »
 
Qui c'est ????
 

vendredi 1 février 2013

La voix qui vient du froid


Il est toujours bon de s'informer sur l'éventail des opinions !

Pour ce faire, je lis et je regarde les média néolibéraux (BFM, par exemple).

Il m'arrive aussi, par curiosité, de consulter d'autres types de propagande.

Je vous en livre un exemple.




"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...