lundi 10 décembre 2012

Nouveau marché à Saint Génès

"La barrière Saint Genès a désormais son marché qui se déroule tous les samedis matins à partir du 1er décembre dans les rues Emile Loubet et Jean Iriquin" (source des citations : site  Internet de la mairie).
 
 

Samedi 8 décembre a eu lieu l'inauguration officielle du marché. L'ambiance était conviviale, le maire a fait un discours et un "pot" était offert par la Mairie. En raison de l'inauguration officielle, pour tout achat, les commerçants mettaient la marchandise dans un sac "écolo" gracieusement offert par la mairie.



 Les "25 commerçants non sédentaires" prévus n'étaient pas au rendez-vous, mais, malgré un nombre plus restreint, la diversité des étals était bien présente car, outre les classiques fruits et légumes, poissons... on pouvait acheter des matelas, rempailler ses chaises, vendre ses violons, etc. Plus besoin d'aller au diable vauvert pour se nourrir et équiper son logement, place à la proximité commerciale conviviale.
 
Pour sa deuxième session, le marché a rassemblé un nombre appréciable de chalans notamment grâce à une forte présence des élus de la majorité municipale.

Quelques individus (non "progressistes" certainement) ont critiqué l'enlèvement la veille au soir, par la fourrière, de véhicules mal stationnés. Pourtant les propriétaires desdits véhicules ne pouvaient pas manquer l'information placardée sur des panneaux d'interdiction de stationner. Evidemment, il vaut mieux avoir une bonne vue et une lampe torche la nuit pour lire le texte avertissant de l'éventualité d'un enlèvement des véhicules à partir de 18 heures le vendredi précédant le marché.
 
 

Au total, selon la rumeur, il n'y aurait eu que 6 véhicules enlevés le vendredi 30 novembre et 8 véhicules le vendredi 7 décembre. Pour mémoire : amende : 35 euros + 135 euros fourrière.

 
 
Pour ma part, j'ai eu de la chance car la fourrière ne procède pas à l'enlèvement des vélos.
 

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire