jeudi 7 juillet 2011

Flambée de l'immobilier à Thouars



Conseil municipal du 7 juillet 2011

Décision N° : 3

OBJET : Acquisition d’un local commercial sis place Charles de Gaulle - BH 205


« Dans le cadre du projet de requalification du quartier de Thouars, la Ville procède à l’acquisition des différents locaux du centre commercial afin d’en préparer la reconstruction. Suite à un accord avec Monsieur Duprat, nous sommes aujourd’hui en capacité de procéder à l’achat du tabac presse. Ce local présente une surface de 68 m².

Le prix d’achat a été fixé à 178 000 € soit un prix supérieur aux possibilités de négociations offertes par l’avis des domaines en date du 30 mai 2011. Cependant, l’acquisition de ce local qui permettra à la Ville de maîtriser plus de 75% des locaux de l’ensemble du centre, revêt un caractère essentiel pour la réalisation de ce projet qui je vous le rappelle s’inscrit dans le cadre d’une convention passée avec l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine. 
Cet accord amiable permet de ne pas avoir recours à une procédure d'expropriation, facilitant ainsi la réalisation de l'opération globale".

Commentaire :

L'avis de France domaine prévoyait un prix de 2000 € le mètre carré, c'est-à-dire un coût global de 136 000 euros. La municipalité va payer 178 000 €, 30,8% de plus que l'évaluation de France domaine, soit 2617 € le m².

Les propriétaires ont bien compris que la municipalité allait devoir faire d'énormes concessions sur le prix d'achat des locaux restants afin de respecter les délais pour le début des travaux de réhabilitation du quartier.

 Il est à craindre une flambée des prix du mètre carré pour les locaux restants. Les propriétaires qui ont vendu au prix de France domaine vont se mordre les doigts. Comme quoi, souvent il ne faut pas se presser. Par contre, le contribuable talençais devra, à nouveau, mettre la main à la poche. 

Une question se pose : pourquoi la municipalité n'a-t-elle pas anticipé et menacé ou même lancé des procédures d'expropriation en temps voulu ?

Ne dit-on pas que gouverner, c'est prévoir !

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire