dimanche 13 mars 2011

TV7 aux ordres ?

Les medias seraient-ils aux ordres des partis politiques dominants, qu’ils soient de la droite bling bling ou de la gauche caviar ? C’est la question que je me pose à propos de TV7, la télévision locale de Bordeaux.

Le débat sur Talence

Nous sommes actuellement en pleine campagne électorale des cantonales. TV7 organise le 15 mars un débat entre deux des quatre candidats sur le canton de Talence. Il s’agit de Gilles Savary du Parti Socialiste et de Aurélien Sebton du Modem. Ce genre de débat est utile à la démocratie.

Un débat tronqué

Le problème qui se pose c’est que quatre candidats briguent le siège de conseiller général à Talence. En plus des susnommés, je (Bernard Conte) suis candidat soutenu par le Front de gauche (Parti Communiste, Parti de Gauche) et par le Nouveau Parti Anticapitaliste et Armand Guérin est candidat au titre d’Europe Ecologie. TV7 n’invitant que deux candidats sur quatre, le débat sera inévitablement tronqué.

La demande d’explications

Naïvement, j’ai pris l’initiative d’adresser un courriel à plusieurs journalistes et « responsables » de TV7. Je demandais simplement si TV7 comptait se conformer à la recommandation du Conseil supérieur de l’audiovisuel précisant que « lorsqu’il est traité d’une circonscription électorale déterminée, les éditeurs veillent à ce que les candidats, les personnalités ou les partis et groupements qui les soutiennent bénéficient d’une présentation et d’un accès équitables à l’antenne » (Mémento du candidat, page 16). En clair, je voulais savoir si TV7 allait inviter les deux autres candidats au débat en question, ou bien au cas où, par exemple, le studio était trop étroit ou bien si le nombre de chaises était insuffisant, TV7 allait-elle nous accorder un temps d’antenne compensateur ?

Une réponse limpide comme l’eau du marigot

« TV7 se conformera bien aux recommandations du Conseil supérieur de l’audiovisuel pour le traitement sur son antenne de l’actualité des prochaines élections cantonales ». Là, je me dis, bravo, ils vont trouver un moyen pour que les deux autres candidats à Talence puissent s’exprimer.

Que nenni, TV7 explique maladroitement qu’il faut raisonner en termes d’équité, et non d’égalité, sans préciser quelle est la conception de l’équité retenue. Est-ce, par exemple, un temps d’antenne de 49% pour la droite bling bling, 49% pour la gauche caviar et 2% pour les « restes »… rien n’est précisé.

Contrairement à la recommandation du Conseil supérieur de l’audiovisuel, TV7 explique ensuite que l’équité se « calcule » au niveau du département et pas au niveau du canton de Talence.

Puis, TV7 introduit la notion de « temps de parole convenable » accordé aux formations politiques sur son antenne, « dans un contexte ou il s’avère impossible de garantir une expression de tous les points de vue sur une durée limitée à 26 minutes par émission ». J’en déduis qu’un temps de parole « convenable » est de 13 minutes, ce qui ne permet d’exprimer que deux points de vue, les plus intéressants sans doute. En conséquence, il ne peut y avoir que deux débateurs.

Enfin, TV7 invoque la surcharge de travail engendrée par la couverture des élections, compte tenu « de la faiblesse des moyens » qui sont les leurs. Serait-ce un appel ?

TV7 aux ordres ?

La démocratie est dévoyée depuis longtemps. Les media participent à cette dérive qui profite notamment aux partis politiques « installés ». En bâillonnant les voix dissidentes, en propageant le discours dominant, les patrons de presse complices se comportent en « chiens de garde » du pouvoir politique, économique et financier. TV7 aux ordres ?




Les deux courriers







"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

1 commentaire:

  1. pour ma part je me réfère aux tracts reçus dans ma boite aux lettres et aux panneaux d'affichage, donc pour moi qui ne regarde pas la télé ce n'est pas très important, à la base nous avons déjà nos idées, on en parle avec nos groupes de pairs,nos proches, heureusement les médias ne font pas tout alors confiance !!!

    RépondreSupprimer