mardi 9 septembre 2008

Talence, le 17 septembre : on fête l’immobilité



Du 16 au 22 septembre, l’Europe va célébrer la mobilité. Sur les pages du site du ministère de l’écologie dédiées à cette manifestation, on nous explique par exemple qu’« utiliser un vélo ou marcher est bénéfique à notre santé »… et à notre pouvoir d’achat. Merci pour le scoop ! Cependant, il est important de se préoccuper de la pollution et de la santé de notre planète.

Quelles sont les propositions pour améliorer la mobilité ?

1. « Des transports publics performants et adaptés ». Chez nous, la communauté urbaine (CUB) s’est dotée d’un tramway qui s’avère un réel succès. Le développement des transports collectifs implique « des abonnements à prix attractifs » souligne le site du ministère. C’est sans doute pour inciter la population à utiliser le tram que la CUB a récemment décidé une augmentation du prix du billet de 3% en moyenne pondérée (notre pouvoir d’achat a-t-il augmenté du même montant ?). Pour continuer à vous déplacer, faites des économies sur d’autres dépenses : achetez vos produits bio dans les magasins hard-discount !

2. Le ministère met aussi en avant « l’intermodalité », par exemple : « vélo + transports publics ». Sur la ligne B, ce type d’intermodalité reste un vœu pieux, sauf peut être après minuit…

3. De plus, particulièrement à Talence, se pose le problème de la cohabitation du Tramway avec les autres usagers de la voie publique et particulièrement les cyclistes. Pourtant, à en croire la majorité, « beaucoup » a été fait lors de la précédente mandature : (i) une commission vélo a siégé de nombreux mois au cours desquels les palabres sans fin ont découragé plus d’un participant ; (ii) des pictogrammes de cyclistes ont été peints sur la chaussée (voir l’état actuel desdits pictogrammes sur l’axe Libération - Gambetta) ; (iii) une campagne de verbalisation massive des cyclistes empruntant la voie du tram, la plupart par souci de sécurité, a été menée ; (iv) une vaste opération de communication (à quel prix ?) visant à « responsabiliser » les usagers a été réalisée…

Au total : du vent, beaucoup de vent, mais insuffisant pour faire tourner les éoliennes ! Néanmoins, comme nous incite à le faire la Mairie : « restons zen ! », célébrons l’immobilité !





Pictogramme sur le cours Gambetta


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire