mardi 10 juillet 2018

Ma prochaine tribune dans Talence citémag : Un maire pour quoi faire ?

Un maire pour quoi faire ?

Les niveaux supérieurs de la hiérarchie institutionnelle (Europe, État central, Région, Département, Métropole) multiplient leurs interventions qui pèsent sur les compétences et sur les ressources financières des municipalités. La marge de manœuvre politique du maire et de son équipe se réduit graduellement pour tendre vers zéro.

À terme, Talence ne sera plus qu’un appendice de la Métropole bordelaise et notre maire deviendra un maire de quartier, un factotum. Son appartenance politique n’aura plus d’importance, peu importe qu’il soit de droite, de gauche, du centre, apolitique ou non-inscrit… pourvu qu’il applique les directives venues de plus haut pour gérer le quartier.

Cependant, la place reste bonne à plus d’un titre (prestige, avantages divers). Pour se faire élire, à défaut de programme politique, le futur gestionnaire des affaires courantes devra séduire les électeurs dans le cadre d’une stratégie de proximité (marathon électoral) et de maigres actions clientélistes très médiatisées.

Bernard CONTE


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire