mercredi 31 janvier 2018

Les efforts louables du maire du Ferret Michel Sammarcelli pour lutter contre les incendies



Les efforts louables du maire du Ferret Michel Sammarcelli pour lutter contre les incendies


Lors de l’assemblée générale 2017, « des voix se sont élevées contre « l’immense cendrier » que serait devenu le Ferret ». « Il a été rappelé qu’une cigarette allumée est « criminelle en forêt » […] Pour le maire (M. Sammarcelli), c’est un problème d’éducation. L’année prochaine, au rond-point de Claouey, de « jolies filles » devraient remettre aux automobilistes des cendriers de plage, un signe fort ! ».
 

La réponse du maire apparaît discriminatoire à plus d’un titre.

D’une part, pourquoi la distribution des cendriers ferait-elle uniquement appel à la gent féminine ?

D’autre part, pourquoi les « filles » doivent-elles être précisément « jolies » ?

Enfin, pour rester dans la logique militante de l’édile, en lutte contre les incendies ravageurs, est-il prévu un « bonus » incitatif de la part desdites « jolies filles » dans le cas où les automobilistes s’engageraient formellement à utiliser les cendriers ?


Bernard CONTE
Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire