mercredi 5 juillet 2017

Immigration : c’est l’affolement à Paris

Dépassés par des événements qu’ils ont eux-mêmes contribué à créer, les guignols qui nous servent de “dirigeants” pédalent dans la choucroute et refusent toujours de s’attaquer aux racines du problème. Confrontés à une submersion migratoire, ils crient : dispersion ! Pour déplacer une nouvelle fois le problème ailleurs, ce qui ne le réglera pas sur place pour autant… OD

« Submergée, Anne Hidalgo demande un plan d’urgence pour les migrants

Immigration. Le Conseil de Paris a interpellé l’État, mardi 4 juillet, pour qu’il aide la capitale à gérer l’afflux de migrants en les dispersant dans toute la France.
Anne Hidalgo a besoin d’aide. Submergée depuis plusieurs mois par l’arrivée incessante de migrants dans la capitale, la ville de Paris a décidé d’interpeller l’État pour réclamer un plan d’urgence afin que les migrants soient répartis dans toute la France.

Perte de contrôle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire