mardi 16 mai 2017

Du bipartisme de connivence au "monopartisme" toujours de connivence

Le bipartisme de connivence n'est plus utile à L’État profond, dans un souci de simplification et d'efficacité "facho-néolibéral", le système va être remplacé par un "monopartisme" de connivence.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire