mardi 7 juin 2016

Tribune du Talence cité mag de juin 2016 : Talence, fin de règne en vue

Voici "notre" tribune.


Il est à noter que nous sommes limités à 1 000 signes espaces compris.
Cela signifie qu'il faut être synthétique dans le propos.

Talence, fin de règne en vue

Depuis 1993, Talence souffre d’une maladie qui s'aggrave progressivement : le clientélisme. Ce système, très efficace pour assurer le renouvellement des mandats, repose sur la distribution sélective de rentes (foncière, emplois municipaux, mandats électifs…) tant aux sponsors qu'aux relais locaux (associations, leaders d’opinion…). 

2020 c'est demain : A. Cazabonne pourrait ne pas avoir pas de comptes à rendre aux électeurs s’il souhaite passer la main. Mais il doit intégrer l’incertitude sur l’issue de la prochaine élection qui débouchera sur un changement d’équipe mettant fin ou faisant évoluer le système clientéliste actuel pour en créer un nouveau. 

Gouverner c’est prévoir ! On assiste à une accélération de distribution de rentes notamment avec la multiplication des projets immobiliers attribués à des habitués et le recrutement à la mairie d’élus démissionnaires du Conseil municipal

Le bouquet final est amorcé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire