vendredi 8 novembre 2013

Comment va la dette ?


Fin octobre, Eurostat a publié les chiffres de la dette relatifs au deuxième trimestre 2013.
 
Dans le domaine de la dette, la croissance perdure
 
"À la fin du deuxième trimestre 2013, le ratio de la dette publique par rapport au PIB s'est établi à 93,4% dans la zone euro (ZE17), contre 92,3% à la fin du premier trimestre 2013. Dans l'UE28, le ratio a augmenté, passant de 85,9% à 86,8%. Par rapport au deuxième trimestre 2012, le ratio de la dette publique par rapport au PIB s'est accru tant dans la zone euro (de 89,9% à 93,4%) que dans l'UE28 (de 84,7% à 86,8%)".
 
 Le montant de la dette publique pour l'ensemble de la zone euro (ZE17) est passé de 8 750 355 millions d'euros à la fin du premier trimestre 2013 à 8 874 616 à la fin du deuxième trimestre (+ 1,42%). Au cours de la même période, pour l'UE28, le montant s'est accru de 11 143 012 millions à 11 280 986 millions.
 
 Le tableau d'honneur




 "À la fin du deuxième trimestre 2013, les ratios de la dette publique par rapport au PIB les plus élevés ont été enregistrés en Grèce (169,1%), en Italie (133,3%), au Portugal (131,3%) et en Irlande (125,7%), et les plus faibles en Estonie (9,8%), en Bulgarie (18,0%) et au Luxembourg (23,1%)". Pour la France, à cette date, le ratio s'élevait à 93,5% du PIB contre 91,9% à la fin du premier trimestre 2013.  

Classement :

1. Grèce (169,1%)
2. Italie (133,3%)
3. Portugal (131,3%)
4. Irlande (125,7%)
5. Belgique (105%)
6. Chypre (98,3%)
7. France (93,5%)
8. Espagne (92,3%)
9. Royaume Uni (89,6%)
10. Hongrie (81,1%)


 "Par rapport au premier trimestre 2013, les plus fortes hausses des ratios dette publique par rapport au PIB à la fin du deuxième trimestre 2013... ont été constatées à  Chypre (+10,8 points de pourcentage - pp), en Grèce (+8,6 pp), en Slovénie (+7,9 pp), au Portugal (+3,8 pp), en Italie (+3,0 pp) et en Slovaquie (+2,9 pp). Des baisses ont été observées en République tchèque (-1,4 pp), en Hongrie (-1,2 pp), en Allemagne et en Lettonie (-0,7 pp chacun), en Lituanie (-0,3 pp) et au Luxembourg (-0,1 pp)". En France, au cours de la même période, la dette s'est accrue de 1,6 points de pourcentage.
 
 
Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire