dimanche 17 mars 2013

L'Irlande : un pays où il fait (encore) bon vivre ?

 
Selon le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), en 2012, l’Irlande est l’un des endroits où il fait bon vivre, car la qualité de son développement humain place ce pays au 7ème rang mondial. C’est ce qu’indique le Rapport sur le développement humain 2013.

Depuis 1990, dans un souci de construire un indicateur de développement qui soit plus englobant, plus centré sur l’homme,… le PNUD calcule un indice de développement humain (IDH) « en faisant la synthèse des indicateurs d'espérance de vie, de niveau d'études et de revenu, pour aboutir à un indicateur composite du développement humain, l'IDH... L'IDH établit un minimum et un maximum pour chaque dimension, appelés balises, et indique ensuite la situation de chaque pays par rapport à ces dernières (dont la valeur varie entre 0 et 1) ».

 
L’interprétation de l’IDH est simple : plus le score d’un pays se rapproche de 1 (= le nirvana ?) et plus le développement humain dans ledit pays est élevé et plus il devrait y faire bon vivre. Et inversement.
Depuis 1990, le PNUD calcule la valeur de l'IDH pour de nombreux pays et établit un classement.

Le graphique suivant dessine l’évolution du classement de l’Irlande.

 
 
La trajectoire de l’Irlande se caractérise par le passage du 21ème rang en 1990, au 5ème rang mondial en 2005. C’est en gros la période du « miracle » irlandais qui s’est surtout concrétisé à partir du début du nouveau millénaire.

Ce qui est plus anachronique, c’est le fait qu’en dépit de la grave crise économique et sociale qui frappe le pays depuis 2008, le classement soit resté le même entre 2005 et 2010 et qu’en 2012, l’Irlande n’ait reculé que de 2 places dans le palmarès de l’IDH.
Soit la crise n’a eu que peu d’impact sur l’Irlande, soit ladite crise a été plus sévère dans les autres pays qui auraient connu une baisse plus importante de leur IDH (ce qui n’est pas le cas) ou bien l’indicateur du PNUD n’est pas capable d’embrasser, comme il le prétend, les dimensions essentielles du développement humain.

 En 2012, selon le PNUD, il n’y a que 6 pays dans lesquels on peut se sentir plus heureux qu’en Irlande (selon le développement humain mesuré par l’IDH) : la Norvège, l’Australie, les États-Unis, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Nouvelle-Zélande.

 Pour mémoire, la France est classée 20ème, l’Espagne 23ème, l’Italie 25ème et la Grèce 29ème. Faut-il suggérer à nos chômeurs d’émigrer vers l’Eldorado irlandais ?

Sources : RDH 1993, 1998, 2002, 2007/2008, 2010, 2013.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire