jeudi 20 décembre 2012

Le coût de Talence Cité Mag



Lors du Conseil municipal du 18 décembre 2012, j'ai posé la question orale suivante :

Monsieur le Maire,

A l’heure où les ressources budgétaires se font rares, il faut s’intéresser à tous les postes de dépenses.

Ma question porte sur le journal municipal dont le titre actuel est Talence Cité Mag.

Quel est le coût réel global de cette publication dont le rôle est, semble-t-il, de vanter l’action de l’équipe municipale en charge des affaires plutôt que d’informer réellement la population sur les problèmes du vivre à Talence.

Outre le coût annuel global, il me serait utile de disposer d’un tableau faisant apparaître les coûts liés à :

1.       La rédaction qui comprend un rédacteur en Chef et trois rédacteurs,

2.      La photographie, il faut dire que ce magazine comprend de nombreuses photos de la même personne,

3.      La conception graphique,

4.      La mise en page par la société Hypophyse

5.      L’impression par l’imprimerie Sodal (25000 exemplaires pour chaque numéro)

6.      La distribution par l’association Réagir

7.      Cité Mag audio.

 Merci de votre réponse

Voici les informations fournies par le Maire :

 
 


Commentaire :

 Dans le tableau "Frais techniques", les coûts de mise en page et d'impression sont exprimés Hors taxes. Néanmoins, la municipalité règle ses factures toutes taxes comprises.

En conséquence : 
- les frais de mise en page doivent être comptés en incluant la TVA de 5,5% : 5760 * 1,055 =  6076,8 € TTC
- les frais d'impression sont frappés d'un taux de TVA de 19,6%, le montant TTC s'élève à 35700 * 1,196 = 42697,2 € TTC

Pour avoir une vision normalisée du coût global, il faut se ramener au périmètre annuel pour le Cité Mag audio, c'est à dire considérer le coût pour les 9 numéros en année pleine c'est à dire : 200 € x 9 = 1800 €, soit 1200€ de plus que mentionné dans la colonne du tableau "coût 2012".

Au total, le coût annuel du Talence Cité Mag est de 119 404 €
 
et le coût au numéro est de 14 643 €
 

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire