mardi 25 septembre 2012

Echos de la conférence : Syndicalisme et culture ouvrière

Voici les vidéos de la conférence :
Vidéo 1/2


Syndicalisme et culture ouvrière par bernardconte

Vidéo 2/2


Syndicalisme et culture ouvrière (vidéo 2/2) par bernardconte


Catherine Allemandou
Quelle utilité du syndicalisme et des syndicats ? La réponse empruntera un détour historique avant d'évoquer la situation actuelle et de dégager des perspectives dans un contexte de crise qui pourrait susciter l'émergence d'un syndicalisme renouvelé tant dans ses objectifs que dans sa forme?




Philippe Poutou
A partir de son livre : Un ouvrier c'est là pour fermer sa gueule ! (disponible pour achat et dédicace à la fin de la conférence), Philippe Poutou évoquera ses combats syndicaux et politiques. Il pense que la classe ouvrière doit retrouver la dignité, prône l'action collective, refusant la résignation et exhorte les ouvriers à prendre leurs affaires en main?

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

samedi 22 septembre 2012

Non au vaccin TSCG !

Voici le diaporama support de mon intervention au cours de la conférence débat sur la dette et le traité budgétaire européen organisé par le Collectif girondin pour l'audit citoyen de la dette à Bègles le 22 septembre 2012.






















"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

 

vendredi 21 septembre 2012

Parution : L'imposture scolaire

Mon collègue de l'Université Alain Planche vient de publier aux Presses universitaires de Bordeaux :

L'imposture scolaire.
La destruction organisée de notre système éducatif par la doctrine des (in)compétences.



Pendant qu'il travaillait à la rédaction de son ouvrage, par deux fois, Alain Planche avait donné une conférence sur ce thème à Talence. Il est possible de visionner la seconde :

Vidéo 1/3 : http://www.ubest1.com/?page=video/32401#null
Vidéo 2/3 : http://www.ubest1.com/?page=video/32411#null
Vidéo 3/3 : http://www.ubest1.com/?page=video/32450#null

samedi 15 septembre 2012

Non au vaccin néolibéral, non au TSCG

Je vous propose deux courtes vidéos qui expliquent l'essentiel des risques du vaccin TSCG (c'est à dire du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance) encore appelé Pacte budgétaire européen:









"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

lundi 10 septembre 2012

Conférence - débat : Syndicalisme et culture ouvrière


Voici les vidéos de la conférence :




Catherine Allemandou
Quelle utilité du syndicalisme et des syndicats ? La réponse empruntera un détour historique avant d'évoquer la situation actuelle et de dégager des perspectives dans un contexte de crise qui pourrait susciter l'émergence d'un syndicalisme renouvelé tant dans ses objectifs que dans sa forme?

Philippe Poutou
A partir de son livre : Un ouvrier c'est là pour fermer sa gueule ! (disponible pour achat et dédicace à la fin de la conférence), Philippe Poutou évoquera ses combats syndicaux et politiques. Il pense que la classe ouvrière doit retrouver la dignité, prône l'action collective, refusant la résignation et exhorte les ouvriers à prendre leurs affaires en main?

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

Soutien à Ford - Blanquefort

cliquer sur chaque page pour la visionner en grand.

samedi 8 septembre 2012

Question orales pour le 11 septembre

Voici le texte de mes questions orales pour le Conseil municipal du 11 septembre.

Question n° 1 :

À Talence les choses avancent…plutôt lentement !

Monsieur le Maire,

Lors d’un conseil municipal en 2010, je vous avais alerté sur le manque d’éclairage de la passerelle Sainte Marie. Ce défaut d’éclairage était dû à la disparition d’un certain nombre de bornes lumineuses. Plus de deux ans après, les choses n’ont pas évolué, les bornes sont toujours absentes et les nuits sans lune, la passerelle prend des airs de coupe-gorge.

Monsieur le Maire, vous allez certainement me répondre à nouveau que c’est de la compétence de la CUB (Communauté urbaine de Bordeaux) et donc que vous n’y pouvez rien. Cependant, d’une part, la passerelle se trouve sur votre commune et, d’autre part, je rappelle que, si mes souvenirs sont bons, vous êtes toujours vice-président de la CUB. Va-ton attendre deux ans de plus, ou bien faudra-t-il un incident grave pour que l’éclairage de la passerelle devienne une réelle préoccupation ?




Question n° 2 :

Quel changement ?
  Monsieur le Maire, 
 
Malgré l’ardeur des chiens de garde médiatiques, la vérité commence à émerger. Nous sombrons dans une crise beaucoup plus grave que celle de 1929. On peut dès à présent envisager les conséquences désastreuses tant dans le domaine économique que social. 

Concernant Talence, à l’instar de l’ensemble des municipalités, la tenaille de l’explosion des besoins et de la réduction des moyens va resserrer inéluctablement son étreinte.  

Comme « gouverner c’est prévoir », nous souhaiterions connaître quelle stratégie vous allez adopter face à ce tsunami. En d’autres mots, quel changement envisagez-vous dès maintenant concernant la réduction de la dépense et sa réorientation. De même quelles mesures pensez-vous prendre afin de pallier la baisse inéluctable des recettes budgétaires ?

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

mercredi 5 septembre 2012

Ordre du jour du Conseil municipal du 11 septembre 2012


CONSEIL MUNICIPAL DU 11 SEPTEMBRE 2012


Ordre du jour

RAPPORTEUR : M. le Maire

1 – Approbation du PV de la séance du 25 juin 2012

2 – Décisions municipales – Information du Conseil

3 - Cession d'une partie de la parcelle AP 828p - rue F. Coppée

4 - Acquisition de la parcelle AL 208 b constituant une partie de la dalle du Cinéma Gaumont et la reliant à l'allée du 7ème Art.

5 - Transfert d’une compétence en matière de création et d’exploitation d’une grande salle de spectacles de 10 000 places environ localisée à Floirac – Autorisation

6 - Acquisition d’une partie de la parcelle AZ 449 Avenue du Maréchal Leclerc à Talence

7 - Acquisition de parcelles cadastrées C 1093/1095/1097 situées Avenue du Lanot Lieu dit Champ de Doy à GASTES (Landes)


RAPPORTEUR : M. VILLEGA-ARINO – Adjoint délégué à la Culture

8 - Don de documents de l'association Mix-Cité aux médiathèques et bibliothèques de la Ville

9 - Demande de subvention auprès de la D.R.A.C. dans le cadre de l'intégration de la

Médiathèque de Thouars au sein du Dôme

RAPPORTEUR : M.DUART – Adjoint délégué à l'Enseignement

10 - Partenariat scolaire Comenius : Contrat financier et création de régie d'avances

RAPPORTEUR : Mme IRIART – Adjointe déléguée aux Solidarités, à l'Action
Sociale et à l'Emploi

11 - Subvention de fonctionnement à l'association CLAP Sud-Ouest pour la tenue d'une permanence d'évaluation et d'orientation linguistique

12 - Convention de partenariat entre la ville de Talence et l'association Unis Cité en vue de la mise en place d'un projet de «visites de convivialité» auprès des personnes âgées pour l'année 2012

13 - Insertion - partenariat entre la Ville de Talence, l'association de prévention Frédéric
Sévène, l'Association d'insertion Réagir, portant sur la mise en oeuvre de chantiers éducatifs dans le cadre de la rénovation des grilles du château Peixotto


RAPPORTEUR : M. PARANTEAU – Adjoint délégué aux Sports

14 - Stade Nautique Henri Deschamps – convention de partenariat avec la Ville de Gradignan


RAPPORTEUR : Mme LUTREAU-CHAVERON - Adjoint délégué aux Ressources

Humaines

15 - Animateur cyber-base

16 - Création de poste au Stade nautique Henri Deschamps

17 - Recrutement d’agents non-titulaires


RAPPORTEUR : M. CLOUP – Adjoint délégué aux Finances

18 - Budget des Pompes Funèbres – Produits – Année 2010 – Admission en non-valeur

19 - Produits communaux- Années 2007 à 2011- Admissions en non-valeur

20 - Attribution de subventions

21 - Taxe sur la consommation finale d’électricité – Actualisation du coefficient multiplicateur


RAPPORTEUR : M. CASTEX – Adjoint délégué au Contrôle Budgétaire

22 - Régie de recettes pour l'encaissement des produits de l'Ecole Municipale de Musique - Suppression


RAPPORTEUR : M. BONNIN – Conseiller Municipal délégué au suivi des chantiers

et travaux

23 - Participation pour voirie et réseau du 334 au 338 Cours de la Libération

24 - Participation pour voirie et réseau Chemin des Maures

25 - Participation pour voirie et réseau rue Descartes et avenue du Maréchal Leclerc du 81 au 83 et du 92 au 92 bis


RAPPORTEUR : M. SEBTON, Conseiller Municipal délégué à la Jeunesse

26 - Participation du Bureau Information Jeunesse au réseau local du Service Public de

l'Orientation

Une solution à la crise : Imposer les revenus fictifs

Un ami m'a récemment communiqué un article "Avis de vent frais sur l’Elysée", paru le 12 août 2012 dans le journal Libération.

"A l’occasion des 100 premiers jours du quinquennat hollandais, un think tank de jeunes âgés de 25 à 35 ans liste 100 mesures à mettre en œuvre. Leur credo : des propositions courtes et accessibles".

Parmi ces 100 mesures (que l'on trouve sur ce site) dont certaines sont intéressantes, notamment concernant le cumul des mandats des parlementaires, j'en ai trouvé une particulièrement savoureuse à propos des individus qui perçoivent, (indûment?) des revenus fictifs.

"83. Inclure dans l'assiette de l'impôt sur le revenu les « revenus fictifs » que le propriétaire tire de sa résidence principale


De même que placer de l’argent sur un livret d’épargne génère un revenu (taux d’intérêt versé par la banque), acheter son logement principal rapporte un revenu fictif (le loyer qu’on n’a pas à payer). Et de même que les intérêts des placements, ces loyers fictifs devraient être imposés sur le revenu, après déductions des intérêts d’emprunt."

En poursuivant cette logique :

Je roule à vélo ou je marche à pied, cela me procure un revenu fictif par rapport à l’individu qui se déplace en automobile, par exemple en voiture de luxe, (le carburant, l'assurance et l’amortissement du véhicule que je n’ai pas à payer), j’en déduis, selon cette logique, que ces revenus fictifs devraient être imposés.

Je fais mes courses dans les magasins à prix cassés, cela me procure un revenu fictif par rapport à l’individu qui fait ses courses chez Fauchon par exemple, et qui dépense beaucoup plus. Il faudrait inclure ce revenu fictif dans le revenu imposable en tant qu’avantage en nature.

Je ne pars pas en vacances, cela me rapporte un revenu fictif, par rapport à celui (ou celle) qui prend des vacances aux Seychelles, imposons donc ceux qui ne partent pas en vacances, non, mais !

Etc.

 

Pour terminer, j'ai noté que nos "jeunes" de la boîte à penser (think tank) se préoccupent de la maîtrise du français, notre langue nationale, : "le maîtriser est un facteur clé de la réussite professionnelle" (mesure n°4). On pourrait faire du "testing" (27) pour déterminer les besoins, envisager des "formations one-to-one" (21), ou encore un système de "gift aid" (81). En "franglais" ou "ançais" dans le texte...

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...