lundi 7 mai 2012

Alors François, ce changement maintenant (1) ?

Tout d'abord, je te félicite pour cette victoire qui signifie que le "peuple" attend majoritairement le changement que tu lui a promis. 

Tu l'auras compris, le peuple ne veut pas d'un bonnet blanc à la place d'un blanc bonnet. 

En conséquence, déjà, l'équipe gouvernementale devra refléter le changement. 

Cela signifie que le peuple ne veut pas voir (re)venir des dinosaures, usés jusqu'à la corde, qui ont passé leur vie de banc d'assemblée en banc d'assemblée, de cabinet en cabinet, de poste de pantouflage en poste de pantouflage... 

Le peuple ne veut pas non plus voir arriver des girouettes qui retournent leur veste plus vite que leur ombre. 

Le peuple ne veut pas non plus la venue de politiciens issus de l'élevage en batterie... 

Pour résumer, le peuple souhaite des gouvernants qui veulent faire vivre la politique (au service de la population) et non pas faire de la politique pour en vivre. 

Autrement dit : des élites honnêtes et frugales.

A plus François.
"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire