mercredi 15 juin 2011

L'appel d'Auch


Appel pour une plateforme militante et citoyenne permanente des unitaires du Sud-Ouest


Pour un programme vraiment à gauche, sortir du capitalisme et du productivisme !
Pour un Front élargi de gauche, battre la droite et l’extrême droite !

Le 16 avril à Agen, puis le 28 mai à Auch, nous, une centaine de militants et citoyens d’Aquitaine et Midi-Pyrénées, issus de toutes les sensibilités de la gauche d’alternative et du syndicalisme de lutte (*) nous sommes réunis en débats et ateliers politiques.

Face à la gravité de la situation démocratique, écologique et sociale, nous affirmons l’urgence d’une convergence de toute la gauche d’alternative, dans l’héritage du 29 mai 2005. Face aux exigences du moment, nous devons faire front le plus largement possible pour proposer au peuple de gauche, à tous ceux qui désespèrent, une alternative crédible et à vocation majoritaire aux impasses sociales-libérales du PS, ainsi qu’aux menaces de la droite sarkozyste et du FN.

Notre initiative se veut participative et citoyenne, ouverte aux personnes, associations, syndicats et organisations politiques. Notre initiative fait partie d’une démarche d’ensemble sur laquelle nous convergeons, pour :
- remettre radicalement en cause un système qui détruit la planète et les hommes,
- agir tous ensemble au quotidien dans les luttes et les terrains d’alternatives concrètes,
- rassembler dans un front politique uni à la présidentielle et aux législatives de 2012,
- proposer et construire une alternative politique par-delà 2012

Nous pensons qu’il faut en 2012 un candidat unique de la gauche de transformationsociale, économique et écologique à la présidentielle, ainsi que des candidatures unitaires dans toutes les circonscriptions aux législatives, sur un programme de rupture vraiment à gauche.

Ce programme doit s’adresser à l’ensemble du peuple de gauche, en s’appuyant sur les revendications des mouvements sociaux et écologistes récents, y compris ceux de la jeunesse et des « indignés » avec leurs exigences démocratiques.

Nous sommes disponibles pour la mise en œuvre d’un Front élargi de gauche afin de permettre à toutes les organisations et forces concernées, comme aux très nombreux citoyens sans parti, de se retrouver ensemble dans une grande alliance pour la transformation sociale, économique et écologique, un véritable Front d’unité populaire.

Dès à présent un espace d'interventions militantes et citoyennes s'impose à nous pour créer les conditions de ce large front, changer la donne politique et donner corps au renouveau à gauche. Il est de notre responsabilité de l'investir le plus largement possible, comme le propose aussi le Front de Gauche, en associant le NPA et toutes les autres sensibilités de la gauche d’alternative (Alternatifs, FASE, PCOF…). Par cette démarche, il s'agit de rassembler dans une construction commune, toutes les initiatives qui participent au dépassement des clivages partisans et des replis identitaires.

Pour lancer les bases larges et dynamiques d’un tel front, nous appelons à constituer des assemblées de citoyens et de militants dans tous les départements de l’Aquitaine et de Midi-Pyrénées, sans sujets tabous, pour porter l’alternative indispensable de rupture sociale et écologique à gauche. La lisibilité, la crédibilité de toute la gauche d’alternative et de son projet de transformation de la société en dépendent.

Auch le 28 mai 2011

NB : les signataires de cet appel invitent dès maintenant à une nouvelle réunion en septembre.

(*) étaient présents et en soutien des journées, des militants Alterekolos (gauche EE), Alternatifs, Communistes Unitaires, FASE, Gauche unitaire, NPA, Parti de gauche, PCOF, gauche PS, amis du Front de gauche, Attac, occitans, des syndicalistes CGT, Confédération paysanne, FSU et SUD.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire