vendredi 4 décembre 2009

Indemnités à la CUB

En 2008, j'ai publié le montant des indemnités des élus Talençais. Je reprends cette démarche de "transparence" pour les élus de la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB).


Vous trouverez ci-après le tableau récapitulatif de l'ensemble des élus de la CUB par ville, avec le montant annuel brut des indemnités perçues (sauf erreurs ou omissions) et l'appartenance politique.



Cliquer ici pour télécharger le tableau




Je ne possède pas d'informations sur les avantages en nature. Ils n'apparaissent donc pas dans ledit tableau.

Il y a 120 conseillers communautaires au total. Parmi ceux-ci on compte le Président, 36 "vice-Présidents" et 4 "maires conseillers délégués".

L'indemnité la plus importante est celle du Président de la CUB, Monsieur Vincent Feltesse qui s'élève à 59 234 €. Un vice-Président touche 29 617 €, un maire conseiller délégué perçoit 21 560€ et un conseiller communautaire de "base" reçoit 12 709 €.

La dernière colonne du tableau indique le montant global des indemnités perçues au cours du mandat de chaque élu (6 ans). Ce montant s'échelonne de 76 256 € à 355 409 €.


Au total, le montant annuel global des indemnités versées au élus communautaires s'élève à 2 190 328 €. Sur les 6 années de mandature, le cumul des indemnités des élus représente plus de 13 millions d'euros.

En période de crise économique et sociale grave, il s'avère que les institutions locales représentent un fardeau de plus en plus lourd pour les contribuables. D'autant plus qu'il y a empilement d'institutions : commune, CUB, département, région...


Nos élites politiques devraient se pencher sur ce problème, même si la solution consiste en partie à scier la branche sur laquelle elles sont assises.

5 commentaires:

  1. L'exposé des faits est tout à fait exact.
    Le commentaire et la conclusion sont un peu "courts", et pourraient laisser supposer que c'est un fervent supporteur de SARKOSY qui a écrit....

    RépondreSupprimer
  2. Message bien reçu.
    Si j'ai bien compris, il est interdit d'aborder certains sujets tenant aux us et coutumes (néo-féodales?), aux structures existantes, aux "avantages acquis"...

    Tout commentaire sur ces sujets tabous engendre inévitablement deux types de réactions vis-à-vis de leur auteur :

    - c'est un vieux c.. de gauche qui n'a rien compris, il faut lui expliquer !
    ou bien...
    - c'est un sale c.. de droite qui tient un discours fachisant, circulez !

    RépondreSupprimer
  3. Hier, 31 mars, Madame Michele Chavigner (de Gradignan)m'a fait appeler (au téléphone) par Monsieur ... de la CUB.

    Il s'agissait de réparer une "grave" erreur qui s'est glissée dans le tableau des indemnités des élus à la CUB.

    Madame Michele Chavigner n'appartient pas au "Groupe Communistes et Apparenté", comme indiqué malencontreusement, mais elle fait partie du "Groupe Communauté d'Avenir".

    Donc acte !

    J'espère que Madame Chavigner me pardonnera cette triste bévue. Par contre, Madame Chavigner n'a pas (à cette heure) contesté le montant de son indemnité mensuelle de 12 709,40 euros.

    RépondreSupprimer
  4. Rectificatif

    il s'agit du montant annuel et non du montant mensuel !!! impardonnable !!! Pour le montant de l'indemnité, c'était un poisson d'avril...

    RépondreSupprimer
  5. Il y a des elus a 1000 e par mois et des puissants elus a 2468 e par mois qui bossent énormément plus pour gagner plus mais au final, ils n'ont qu'une voix.
    C'est toujours les travailleurs qui se font avoir.
    Sinon, il suffit d'aller lire ce rapport
    http://www.lacub.fr/sites/default/files/Rapport_activite_2009_C2D_0.pdf
    les mouches ont bien du soucis à se faire.
    Le rapport est admirable de silence sur la crise du logement, crise qui semble bien durable.

    RépondreSupprimer