jeudi 17 avril 2008

Le paradoxe des subventions municipales


En 2008, la municipalité va distribuer plus de 2 500 000 € de subventions à des associations.

On peut se demander quels sont les critères d’attribution de certaines desdites subventions.

Par exemple, lors du conseil municipal du 14 avril nous avons eu à nous prononcer sur la subvention à « l’Association de chasse Talence – Villenave d’Ornon » d’un montant de 3 200 €.

Sachant que cette association concerne un nombre très limité de personnes (et que la chasse au Dahu est parait-il interdite dans le bois de Thouars, ndlr), l’opposition a voté contre.

Par contre, « La prévention routière – délégation de la Gironde » ne reçoit que 100 €.

L’échelle des priorités de la municipalité est amphigourique (pour le fun) !



1 commentaire:

  1. Bonjour Bernard

    C'est sans doute qu'il y a plus de "Dahus" à chasser que de piétons, cyclistes, conducteurs réunis, à informer, à conseiller, à protéger..dans cette contrée encore un peu boisée...puisque la chasse semble encouragée....

    RépondreSupprimer