samedi 26 novembre 2011

Comprendre la dette publique

Une vidéo très pédagogique qui explique la dette publique avec des robinets qui coulent et des baignoires qui se remplissent. Cela rappellera à certains des problèmes de mathématiques de l'école primaire.


Dette publique france percent du PIB


"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...

lundi 21 novembre 2011

Conseil municipal du 23 novembre 2011 : Ordre du jour



ORDRE DU JOUR DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2011

RAPPORTEUR : M. LE MAIRE

1 – Approbation du procès-verbal de la séance publique du Conseil Municipal en date du 17 octobre 2011
2 - Décisions municipales – information du Conseil
3 – Conclusion d'un contrat de prêt à usage avec M. Lollier pour le local commercial sis place Charles de Gaulle
4 - Délégation et représentation du Conseil Municipal au sein du Conseil d'Administration du Centre de Formation de Plongée Talençais «Le Nautile»

RAPPORTEUR : M. VILLEGA-ARINO, Adjoint délégué à la Culture

5 - Subvention à l'Association GRANDPIANO
6 - Subvention à l'Association DOLABIP

RAPPORTEUR : M. GELLE, Adjoint délégué au Développement Durable

7 - Adoption de la Charte de l'Arbre à Talence

RAPPORTEUR : M. PARANTEAU, Adjoint délégué à la Jeunesse et aux Sports

8 - Patinoire provisoire – fixation des tarifs
9 - Subvention exceptionnelle à l'association «Le Nautile»


RAPPORTEUR : M. CLOUP, Adjoint délégué aux Finances

10 - Budget supplémentaire – Exercice 2011
11 - Subvention complémentaire au Centre Communal d'Action Sociale – Année 2011
12 - Produits communaux – Années 2007 à 2011 – Admissions en non-valeur
13 – Démolition et reconstruction du groupe scolaire G. Lasserre – Approbation de l'avant projet définitif
14 - Démolition et reconstruction du groupe scolaire G. Lasserre – Marché de maîtrise d’œuvre – Avenant fixant définitivement le coût prévisionnel des travaux et le forfait de rémunération

RAPPORTEUR : M. SEBTON, Conseiller Municipal délégué au Quartier Sud

15 - Soutien du Conseil Régional aux actions de développement social au profit des quartiers prioritaires – Soutien aux micro-projets et à la participation des habitants – Répartition de l’aide régionale 2011

jeudi 17 novembre 2011

Talence ville "verte" ???





Je livre in extenso les réflexions d'une talençaise à propos de "Talence ville verte" :

1/ "Talence, ville verte", "préserver la place de l'arbre" : voici les slogans inscrits sur la première page du Talence Cité Mag de novembre 2011.

On pourrait presque y croire, Monsieur le Maire de Talence, grand amoureux des arbres et de la nature, .... mais le constat est là, désastreux : il y a quelques jours, 10 tilleurs magnifiques qui jouxtaient agréablement le parc Peixotto sont abattus, purement et simplement... Et l'on voit ça et là dans Talence des tours de béton qui s'érigent joyeusement, donnant à cette ville si "humaine", par les végétaux qui sillonnent (ou plutôt sillonnaient..) les rues, un nouveau "coeur de pierre", dommage !

Rappelons à M. le Maire que les arbres sont VIVANTS, qu'ils mettent des années à pousser (les tilleuls devaient avoisiner les... 30 ans !), qu'ils nous abritent du soleil, de la pluie, hébergent les animaux (oiseaux, écureuils), stabilisent notre sol, prennent notre gaz carbonique pour nous DONNER DE L’OXYGÈNE !!! Quand on touche aux arbres, c'est notre patrimoine que l'on détruit.

"Talence, ville verte" fait donc passer sous silence les arrachages d'arbres et le bétonnage, on a du mal à y croire !!!

2/ "Talence ville verte", c'est super ! Mais sécuriser le bois de Thouars par une patrouille de policiers en auto sur les chemins normalement réservés au promeneurs, sportifs et amoureux du grand air, c'est moins agréable !

Dans cette ville qui se targue de sa "passion pour le vert", pourquoi ne pas instaurer des rondes de police à cheval, vous savez, la bête écolo bien adaptée au passage dans les bois, NON POLLUANTE et non génante pour les promeneurs, qui fait en plus du crottin, le meilleur engrais Naturel qui soit.

samedi 12 novembre 2011

Annonce conférence tEg



Talence Ensemble à Gauche (tEg)
Propose une conférence-débat ouverte à tous :

Culture économique et sortie de la crise financière
avec

Michel Zerbato *
Quand la crise fut venue, économistes et journalistes de marché se trouvèrent fort dépourvus. Un peu de culture économique leur aurait pourtant permis de diagnostiquer bien avant 2008 une « grande crise » du type de celle des années 1930, la crise financière de 2008 n’étant que le point final de la crise économique qui a mis fin aux Trente glorieuses. De même que la gestion orthodoxe de la crise des années 1930 a finalement conduit à la guerre, une gestion de la crise actuelle qui ne mettrait pas rapidement fin au laisser faire généralisé ferait les plus grands dégâts politiques et sociaux, exacerbant la tentation autoritaire.

Matthieu Montalban *
La crise qui sévit depuis 2008 a rouvert les questionnements sur des politiques qui, auparavant, apparaissaient tabous. C’est le cas du protectionnisme, qui a fait un retour remarqué dans le champ politique à la suite de l’ouvrage de Jacques Sapir (La démondialisation) dont certains éléments ainsi que la terminologie ont été repris par Arnaud Montebourg. De façon étonnante, des membres du Conseil scientifique d’ATTAC se sont empressés de contester la pertinence des politiques « démondialisatrices » amenant un débat musclé entre différentes fractions de la gauche radicale. L’objet de cette intervention est de prendre du recul en évaluant l’opportunité et les limites du protectionnisme, à partir des débats issus de l’histoire de la pensée économique.


* Enseignants – Chercheurs à l’université Montesquieu Bordeaux IV

Mardi 22 novembre
de 20h15 à 22h15
-------------------------------------------------------------------------
Salle du Forum des Arts et de la Culture
Place Alcala de Henares – Centre ville de Talence
Tramway ligne B – station Forum
Contact : 06 98 52 99 78
talence_ensemble_a_gauche@yahoo.fr

dimanche 6 novembre 2011

Pouvoir néolibéral et démocratie virtuelle

Pour s'imposer, alors qu'il va à l'encontre du bien-être de la majorité des populations, le néolibéralisme fait en sorte de rendre la démocratie inefficiente, de la rendre virtuelle, tout en essayant d'en maintenir l'illusion.

A lire :

Pouvoir néolibéral et démocratie virtuelle 

 



Article aussi paru dans Nouveaux cahiers du socialisme

"Faire vivre la politique et non pas faire de la politique pour en vivre"...